La visite du Pape François au Maroc contribuera à la consolidation de la paix dans le monde (Coordinateur du dialogue avec les musulmans au Conseil pontifical)

La visite du Pape François au Maroc contribuera à la consolidation de la paix dans le monde (Coordinateur du dialogue avec les musulmans au Conseil pontifical)

samedi, 30 mars, 2019 à 8:08

Propos recueillis par Siham Toufiki.
Cité du Vatican – La visite du Pape François au Maroc contribuera à la consolidation des relations entre les religions chrétienne et musulmane et au renforcement de la paix dans le monde”, a souligné Khaled Akcha, coordinateur du dialogue avec les musulmans au Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux auprès du Vatican.

Dans un entretien accordé à la MAP, M.Akcha a indiqué que le Pape François a souligné à plusieurs reprises que le dialogue entre les musulmans et les chrétiens est très important pour la paix mondiale, notant que “la visite de Sa sainteté le pape au Maroc est de nature à raffermir les relations islamo-chrétiennes et promouvoir la paix à l’échelle mondiale”.

Cette visite dans le Royaume, a-t-il poursuivi, est un grand événement “attendu avec un immense intérêt” car elle “est porteuse de grands espoirs pour le renforcement de la paix dans le monde”.

Pour M. Akcha, également secrétaire du comité des relations religieuses entre les chrétiens et les musulmans au conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, “cette visite traduit l’excellence des relations unissant le Maroc et le Saint-Siège et reflète le statut privilégié qu’occupe le Royaume dans le concert des nations, au regard de son histoire, de ses multiples universités ancestrales et de son ouverture séculaire”.

Cette importante visite s’inscrit, en effet, a-t-il dit, dans la continuité de celle effectuée par le Pape Jean Paul II au Maroc au cours de laquelle il s’était adressé à des milliers de jeunes de la ville de Casablanca dans une ambiance empreinte d’estime et d’affection pour la personne du défunt pape.

“Le discours mémorable prononcé lors de cette grand-messe par Jean Paul II constitue pour nous une référence pour la réflexion sur les questions de dialogue entre chrétiens et musulmans”, a-t-il noté.

Le coordinateur du dialogue avec les musulmans au Conseil pontifical a, par ailleurs, mis en avant les efforts et les initiatives du Maroc pour la consolidation du dialogue entre les religions, citant notamment la Déclaration historique de Marrakech pour les droits des minorités religieuses dans le monde islamique.

M.Akcha a affirmé que le conseil pontifical pour le dialogue religieux au Vatican entretient d’excellentes relations avec les institutions du Royaume, rappelant la journée d’étude organisée en 2017 par l’Académie du Royaume en partenariat avec le conseil pontifical sous le thème “croyants et citoyens dans un monde en perpétuel changement”.

Cette rencontre avait été sanctionnée par la signature d’un accord entre la Rabita Mohammadia des oulémas et le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux portant sur la création d’un Comité conjoint en vue de promouvoir le dialogue entre les religions musulmane et chrétienne, avec l’objectif de contrecarrer les discours de la haine, l’incitation à la haine raciale et religieuse, le fanatisme, la traite des êtres humains, le commerce des armes et l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques.

Le responsable religieux s’est félicité, de même, des initiatives prises par le Maroc pour la lutte contre l’extrémisme violent, mettant en avant le rôle de l’Institut Mohammed VI pour la formation des Imams et des Mourchidates, ainsi que de la Fondation Mohammed VI pour les Oulémas d’Afrique qui vise la lutte contre l’extrémisme et le terrorisme en Afrique et l’encadrement de la gestion du champ religieux à l’échelle continentale.

Le Conseil Pontifical pour le dialogue interreligieux, créé en 1965 par le Vatican, a pour objectif de consolider et de raffermir les liens des chrétiens catholiques avec les adeptes des autres religions, rappelle-t-on.

Lire aussi

Maroc: Une croissance de plus de 4% prévue en 2021 (HCP)

dimanche, 12 juillet, 2020 à 20:01

L’économie marocaine devrait grimper de 4,4% en 2021, après une régression de 5,8% attendue en 2020, tirée par la reprise de la demande intérieure, prévoit le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

Championnat virtuel arabe de para-taekwondo (Poomsae): Le Marocain Mohamed Rifai décroche la médaille d’or

dimanche, 12 juillet, 2020 à 16:04

Le Marocain Mohamed Rifai a décroché la médaille d’or du Championnat virtuel arabe de para-taekwondo (Poomsae) pour les athlètes déficients mentaux.

Championnat d’Espagne : Blessé au quadriceps droit, Griezmann indisponible un mois

dimanche, 12 juillet, 2020 à 15:15

Victime d’une lésion musculaire au quadriceps droit, l’attaquant français du FC Barcelone Antoine Griezmann serait absent près d’un mois.