Yassine Ghallam, 25 pays africains parcourus en 27 mois, le rêve d’atteindre l’Asie et l’Amérique du sud se précise

Yassine Ghallam, 25 pays africains parcourus en 27 mois, le rêve d’atteindre l’Asie et l’Amérique du sud se précise

mercredi, 15 mai, 2019 à 11:22

Propos recueillis par Driss Sabri

Addis-Abeba – Yassine Ghallam, le globe-trotteur marocain qui a entamé son périple africain le 22 janvier 2017 a déjà parcouru 25 pays du Continent en 27 mois et se prépare actuellement à Addis-Abeba pour réaliser son rêve qui le caressait depuis son enfance, celui d’atteindre l’Asie et tenter une ascension de l’Everest avant de rejoindre l’Amérique du Sud.

Parti du Maroc sans un sou, le jeune Casablancais (32ans) qui a parcouru 25 pays de l’Ouest à l’Est de l’Afrique, a sillonné trois mois durant différentes régions de l’Ethiopie avant d’arriver à la capitale Addis-Abeba où il se prépare pour rejoindre le Soudan avant d’arriver en Egypte et trouver une place parmi les supporters des Lions de l’Atlas lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN2019).

Dans un entretien à la MAP, Yassin Ghallam se remémore avec fierté et surtout un grand courage les 2.500 km en auto-stop de Casablanca jusqu’à Dakar au Sénégal où il va acquérir son vélo, désormais son «confident» et «compagnon» de route, grâce à un petit boulot qui lui faisait gagner moins de 100 dollars.

Du Sénégal en Guinée Conakry puis le Ghana, Togo, le Bénin, Nigéria, le Gabon, Congo, l’Angola, la Namibie, la Zambie, le Mozambique, le Swaziland, l’Afrique du Sud avant de joindre les Îles Comores, Madagascar, l’Île Maurice, la Tanzanie, le Kenya et l’Ethiopie, le jeune Marocain ne cache pas sa fierté d’aller à la rencontre des Africains et de découvrir les merveilles de ces contrées africaines.

Animé d’un courage et d’une énergie qui ne faiblit pas au fil des étapes, ce jeune technicien en électromécanique a fait face avec bravoure à des situations qui lui ont donné des sueurs froides, d’abord au Bénin où il avait été atteint de paludisme dont il est sorti indemne après des soins sur place, puis au Nigéria où il avait un accident de la route qui avait endommagé son vélo avant d’acquérir un autre… qui lui sera volé en Afrique du Sud.

Toutefois, ces «accidents» de parcours, confie-t-il avec sourire, ne lui font pas oublier des moments forts de son périple africain : l’ascension du mont Kilimandjaro en Tanzanie avec son vélo sur l’épaule. Yassin Ghallam n’a pas manqué de remercier le ministre tanzanien du Tourisme qui lui a apporté son appui pour cette merveilleuse ascension du Kilimandjaro.

«Je voulais transmettre un message aux jeunes marocains : croire en soi et en sa capacité et ne jamais abandonner pour réaliser ses rêves», s’est-il réjoui.

Lire aussi

Mediouna: Des policiers dégainent leurs armes de service lors d’une intervention pour arrêter un suspect

dimanche, 26 mai, 2019 à 16:54

Des éléments de la brigade des motards relevant du district de sûreté de Mediouna ont été contraints, samedi soir, de dégainer leurs armes de service sans les utiliser, lors d’une intervention pour arrêter un suspect ayant exposé les policiers à un danger sérieux et imminent, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Agadir: Saisie d’une cargaison de Chira et de cocaïne à bord d’une voiture à Imintanoute

dimanche, 26 mai, 2019 à 16:17

Le service préfectoral de la police judiciaire d’Agadir a procédé dimanche, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à la saisie d’une cargaison de Chira et de cocaïne à bord d’une voiture légère à Imintanoute, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

World Village Festival: des Helsinkiens sous l’emprise des airs gnaouis

dimanche, 26 mai, 2019 à 14:31

Le public helsinkien a eu droit, samedi soir, à un concert mémorable de chants et de sonorités Gnaoua, interprété avec brio par la jeune marocaine Asma El Hamzaoui et son groupe Bnat Timbouktou dans le cadre du World Village Festival (25-26 mai).