ONU: Un responsable local souligne le rôle central de la société civile dans la mise en œuvre des programmes de développement dans les provinces du Sud

ONU: Un responsable local souligne le rôle central de la société civile dans la mise en œuvre des programmes de développement dans les provinces du Sud

samedi, 13 octobre, 2018 à 9:20

 

New York (Nations-Unies) – Le délégué du ministère de l’Emploi et des Affaires sociales de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Ahmed Laâroussi Dahi, a souligné, vendredi devant la 4è Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, le rôle central que joue la société civile dans les provinces du Sud en matière de mise en œuvre des programmes de développement dans la région.

M. Dahi a mis en avant le dynamisme de l’action social en milieu sahraoui qui a contribué à la création d’un vaste réseau d’organisations, d’associations et de cadres organisationnels de la société civile dans les régions du Sahara.

Il a souligné, à cet égard, que les organisations de la société civile des régions du Sahara oeuvrent, dans les divers domaines, à attirer l’attention sur les insuffisances qui peuvent avoir lieu, au service de l’intérêt général du citoyen et pour répondre à ses besoins quotidiens, soulignant que ces structures associatives se sont imposées de manière remarquable dans le domaine social, notamment depuis le lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) en 2005, dont Sa Majesté le Roi Mohammed VI a lancé la troisième phase, le 19 septembre dernier.

Le responsable local a indiqué que l’INDH opère en coordination directe avec les acteurs de la société civile, loin de la bureaucratie administrative, soulignant que les projets de développement présentés par les acteurs associatifs constituent la colonne vertébrale de cette initiative de développement singulière au niveau international.

Conscient de l’importance du rôle que jouent ces associations, l’État a veillé à leur faciliter la tâche et les a érigées en tant qu’interlocuteur essentiel dans les programmes de développement, a-t-il relevé.

Et d’ajouter que grâce à leur connaissance approfondie de la réalité quotidienne des citoyens, les organisations de la société civile sont passées de partenaire clé à une force de proposition qui contribue à l’élaboration des programmes de développement et un acteur essentiel dans l’évaluation des réalisations, la mise en place des plans d’avenir et la participation directe dans la réalisation des projets, tout en veillant à ce qu’un plus grand nombre de citoyens en bénéficient.

De plus, a poursuivi M. Dahi, ces associations sont devenues des observateurs de la transparence des programmes de développement et veillent à ce que ceux-ci soient réalisés dans le cadre d’une gouvernance qui combine harmonie et efficacité.

 

HN.

FF

 

Lire aussi

L’expérience marocaine est avant-gardiste en matière de systèmes d’information météorologique

mardi, 19 février, 2019 à 20:52

L’expérience marocaine en matière de systèmes d’information météorologique est réussie et avant-gardiste, a affirmé, mardi au Caire, le directeur de la Direction de la Météorologie Nationale (DMN), Omar Chafaqui.

“Al Moutmir” de l’OCP débarque à Moammedia

mardi, 19 février, 2019 à 20:12

Le Groupe OCP a installé, mardi, son dispositif d’accompagnement des agriculteurs, “Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb”, à Mohammedia pour la quatrième étape de la phase dédiée aux cultures maraichères.

La politique du médicament un véritable cheval de bataille de la stratégie sanitaire du Maroc

mardi, 19 février, 2019 à 19:19

La politique du médicament constitue, sans équivoque, un véritable cheval de bataille de la stratégie sanitaire du Maroc, a assuré, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, Anass Doukkali.