Plus de 160.000 réfugiés syriens bénéficient des prestations de l’hôpital

Plus de 160.000 réfugiés syriens bénéficient des prestations de l’hôpital

mardi, 21 mai, 2013 à 12:00
Amman  –  Le nombre de réfugiés syriens ayant bénéficié des prestations de l’hôpital de campagne marocain installé dans le camp Zaatari en Jordanie, depuis le 10 août dernier, s’élève à 166.686 personnes.L’affluence sur cet hôpital s’explique non seulement par le fait qu’il soit le plus grand des hôpitaux présents dans le camp à fournir des prestations complémentaires mais surtout par la fluidité des différentes prestations offertes aux réfugiés syriens, toutes catégories confondues, explique le médecin-chef de l’hôpital, le colonel Abdelouahed Bayet.Dans une déclaration à la MAP, il a précisé que l’hôpital, qui reçoit quotidiennement entre 1.000 et 1.200 réfugiés, a fourni jusqu’au 16 mai courant quelque 238.880 prestations médicales.

Le nombre d’ordonnances médicales délivrées a atteint 162.067 au profit de 82.502 enfants, 44.875 femmes et 39.309 hommes, a-t-il noté.

Lire aussi

Agence urbaine de Nador-Driouch-Guercif : Le taux de couverture en documents d’urbanisme porté à 100 pc en 2018

vendredi, 19 avril, 2019 à 23:51

Le taux de couverture en documents d’urbanisme des provinces relevant du ressort territorial de l’Agence urbaine (AU) de Nador-Driouch-Guercif a atteint 100 pc en 2018, a indiqué, vendredi à Nador, le Directeur de l’Agence, Jamal Hanafi.

Marathon international de Rabat (5è édition) : Participation de champions de renommée mondiale représentant 45 pays

vendredi, 19 avril, 2019 à 22:40

La cinquième édition du marathon international de Rabat, qui aura lieu dimanche prochain sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, verra la participation de champions mondiaux représentant 45 pays.

Les musulmans du Danemark marchent pour le respect du Saint Coran

vendredi, 19 avril, 2019 à 21:13

Plusieurs dizaines de musulmans du Danemark ont pris part, vendredi à Copenhague, à une imposante marche pour réclamer le respect du Saint Coran, suite à une série d’actes provocateurs et islamophobes perpétrés récemment par le dirigeant d’un parti extrémiste.