3 à 7 ans de prison ferme à l’encontre de mis en cause dans une affaire liée au terrorisme

3 à 7 ans de prison ferme à l’encontre de mis en cause dans une affaire liée au terrorisme

vendredi, 23 février, 2018 à 20:08

Salé – La Chambre criminelle de première instance chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a prononcé, jeudi, des peines allant de trois à sept ans de prison ferme à l’encontre d’accusés poursuivis pour “incitation et recrutement de jeunes pour le jihad en Syrie et en Irak”.

Ainsi, quatre accusés ont été condamnés à sept ans de prison chacun, un à cinq ans de prison, un autre à quatre ans de prison, alors que le dernier a écopé de trois ans de prison, pour “formation d’une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes, incitation et apologie d’une organisation terroriste”.

Le ministère public avait requis la peine maximum contre les accusés reconnus coupables suite à leurs aveux lors de l’enquête préliminaire et à l’expertise menée sur le dossier, tandis que la défense a plaidé l’innocence de ses clients.

Lire aussi

La déclaration de Laâyoune, un document de référence pour les relations Maroc-Parlacen

samedi, 23 mars, 2019 à 0:01

La présidente du Parlement centraméricain (Parlacen) Irma Amaya a affirmé que la Déclaration de Laâyoune, qui a couronné la réunion du bureau exécutif du Parlacen et du bureau de la Chambre des Conseillers présidé par Hakim Benchamach le 13 juillet 2019, demeure un document de référence et une feuille de route pour l’ensemble des responsables et des composantes du Parlacen.

Journée internationale de la femme: Lancement de la formation de superviseurs femmes des Maisons de l’artisane

vendredi, 22 mars, 2019 à 23:46

Le Secrétariat d’État chargé de l’Artisanat et de l’Économie sociale a procédé, vendredi à Rabat, au lancement d’une initiative visant à former des superviseurs femmes des Maisons de l’artisane.

Le secteur privé, un des principaux piliers du développement inclusif en Afrique (CEA)

vendredi, 22 mars, 2019 à 21:24

Le secteur privé est un des principaux piliers du développement inclusif en Afrique, a relevé, vendredi à Marrakech, la directrice du Bureau de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) en Afrique du Nord, Lilia Hachem Naas.