Aéroport Mohammed V : 1.325 g de cocaïne extraits des intestins d’un Nigérian

Aéroport Mohammed V : 1.325 g de cocaïne extraits des intestins d’un Nigérian

mercredi, 9 janvier, 2019 à 14:36

Rabat- Une quantité totale de 1,325 kg de cocaïne, emballée dans 72 capsules, a été extraite des intestins d’un ressortissant nigérian interpellé le 1er janvier à l’aéroport international Mohammed V, apprend-on mercredi auprès de la préfecture de police de Casablanca.

Le mis en cause avait été arrêté à son arrivée en provenance de Sao Paulo (Brésil), pour soupçon de trafic de cocaïne dans ses intestins, ce qui a nécessité son placement sous surveillance médicale au CHU Ibn Rochd de Casablanca, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Après l’extraction de l’ensemble des capsules de cocaïne de ses intestins et la stabilisation de son état de santé, le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, selon la même source.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre des efforts intensifs déployés par les services de la DGSN pour la lutte contre le trafic de drogues et de psychotropes à l’échelle internationale, conclut le communiqué.

Lire aussi

Sahara marocain : “Soutien international accru” pour la proposition d’autonomie (Site d’informations Eurasia Diary)

lundi, 17 juin, 2019 à 20:10

Le Maroc recueille un soutien international accru pour sa position sur le Sahara, ainsi que pour la proposition d’autonomie présentée au Conseil de sécurité pour mettre fin à ce différend régional, écrit le site d’informations Eurasia Diary.

Bonne gouvernance, crédibilité et transparence: Prérequis pour une action africaine commune efficace et efficiente au service du citoyen africain

lundi, 17 juin, 2019 à 19:53

La bonne gouvernance au sein de l’institution panafricaine, la crédibilité et la transparence du processus intergouvernemental demeurent les prérequis pour une action africaine commune efficace et efficiente au service du citoyen africain, a affirmé, lundi à Addis-Abeba, l’ambassadeur, Représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et de la CEA, Mohammed Arrouchi.

Le droit d’accès à l’information, un axe fondamental pour réformer l’administration et lutter contre la corruption

lundi, 17 juin, 2019 à 18:22

Le droit d’accès à l’information est un axe fondamental pour réformer l’administration et lutter contre la corruption, ainsi que pour garantir la transparence et la gouvernance dans la gestion de la chose publique, a affirmé, lundi à Rabat, le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.