Aïd Al-Adha : Plus de 950.000 têtes destinées à l’abattage identifiées dans la région Marrakech-Safi

Aïd Al-Adha : Plus de 950.000 têtes destinées à l’abattage identifiées dans la région Marrakech-Safi

mardi, 11 juin, 2024 à 20:04

Marrakech – Plus de 950.000 têtes d’ovins et de caprins destinées à l’abattage à l’occasion de l’Aïd Al-Adha 1445 ont été identifiées à ce jour par l’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) au niveau de la région Marrakech-Safi.

Selon des données de la Direction régionale de l’Office, l’offre du bétail destiné au sacrifice de l’Aid Al Adha est abondante et diversifiée, faisant savoir que le nombre des têtes d’ovins et de caprins identifiés au niveau de la région représente plus de 18% de l’ensemble des têtes de bétail ayant fait l’objet de cette opération à l’échelle nationale.

Ainsi, dans le cadre des préparatifs de l’Aïd Al-Adha de cette année, les services relevant de l’ONSSA au niveau de la région Marrakech-Safi assurent en permanence, les opérations de surveillance des fermes et des points de vente afin de garantir la qualité, la santé et la sécurité du cheptel, y compris les ovins et caprins, destinés à l’abattage dans cette partie du territoire national.

Les services de l’ONSSA ont veillé, en plus de l’identification, au contrôle de la qualité des fourrages, de l’utilisation des produits vétérinaires et de l’eau de breuvage du cheptel ainsi qu’au prélèvement d’échantillons pour analyse le cas échéant.

En ce qui concerne l’aménagement des marchés pilotés par le ministère de tutelle, les services de l’ONSSA font partie de comités composés des services du ministère de l’Agriculture et du ministère de l’Intérieur en vue de veiller à l’équipement de ces marchés dans les meilleures conditions et ce, conformément au cahier des charges relatifs à ces lieux.

La direction régionale de l’ONSSA a, par ailleurs, assuré que la situation sanitaire du cheptel demeure “bonne” et bénéficie d’un suivi de près dans l’ensemble des provinces relevant de la région Marrakech-Safi, de la part des différents services vétérinaires de l’Office en collaboration avec les vétérinaires privés.

Dans une déclaration à la MAP, le chef du service vétérinaire à l’ONSSA de Marrakech, Mohamed Sayegh Adel, a expliqué que les interventions des services relevant de l’Office au niveau de la région Marrakech- Safi consistent en l’enregistrement des fermes agricoles désignées pour l’engraissement des ovins et des caprins, une opération qui a démarré le 1er janvier de cette année et couvre plus de 52.700 fermes et unités d’élevage.

Et d’ajouter que ces services surveillent également les fermes agricoles, les marchés et les points de vente en termes de l’alimentation et d’usage des produits vétérinaires, en coordination avec les autorités locales, la Direction régionale de l’agriculture et les services de sécurité, notant, dans ce sens, qu'”environ 350 opérations de contrôle ont été réalisées au niveau de la région, au cours desquelles 130 échantillons ont été prélevés pour analyse, en sus de l’enregistrement de certaines violations liées à l’utilisation de déjections de poulets dans l’alimentation ainsi que la vente de produits vétérinaires non agréés et la poursuite en justice de leurs auteurs”.

Il a, par ailleurs, assuré que la cheptel est en “bonne santé” et qu’aucune maladie contagieuse n’a été signalée dans la région Marrakech-Safi, mettant en relief le rôle joué par les services vétérinaires relevant de l’ONSSA, en termes d’accompagnement et de sensibilisation des citoyens sur la manière de traiter les animaux destinés à l’abattage, outre la mobilisation d’un service en permanence tout au long des jours de l’Aïd et la mise à la disposition des citoyens, d’un numéro vert pour les besoins d’information ou de réclamation.

Pour sa part,, Ayman Ben Saban, assistant technique dans une ferme agricole de la commune de Saâda dans la préfecture de Marrakech, a expliqué, dans une déclaration similaire, les différentes étapes d’engraissement adoptées au sein de cette ferme, tout en se félicitant des efforts consentis par les services de l’ONSSA au profit des éleveurs et des propriétaires de fermes agricoles afin d’assurer la qualité et la bonne santé du cheptel.

Il a aussi fait état d’une offre abondante et diversifiée d’ovins et de caprins destinés à l’abattage à l’occasion de l’Aïd Al-Adha, notant que les prix répondent à toutes les bourses.

Lire aussi

Maroc: L’économie a fait preuve de résilience (Banque mondiale)

jeudi, 18 juillet, 2024 à 15:37

L’économie marocaine a fait preuve de résilience et s’est redressée, avec une production réelle augmentant de 3,4% en 2023, selon le dernier rapport économique de la Banque mondiale qui prévoit un ralentissement de la croissance à 2,9 pc cette année.

HCP: le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025

jeudi, 18 juillet, 2024 à 12:58

Le déficit budgétaire devrait s’établir à 3,8% du PIB en 2025, en allègement par rapport à son niveau estimé à 4% du PIB en 2024, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP).

La Bourse de Casablanca ouvre en hausse

jeudi, 18 juillet, 2024 à 9:57

La Bourse de Casablanca a démarré en hausse jeudi, son principal indice, le MASI, progressant de 0,15% à 13.605,73 points (pts).