Deux arrestations à Tanger pour diffusion de fausses informations sur des cas présumés d’infection au Covid-19 (DGSN)

Deux arrestations à Tanger pour diffusion de fausses informations sur des cas présumés d’infection au Covid-19 (DGSN)

dimanche, 29 mars, 2020 à 21:16

Tanger – La police judiciaire de Tanger a arrêté, dimanche après-midi, deux filles âgées de 18 et 20 ans soupçonnées d’avoir diffusé de fausses informations sur des cas présumés d’infection au nouveau coronavirus.

Un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique que les enquêtes menées suite à la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux de quatre filles en train de contacter le système de veille consacré au Coronavirus pour signaler des cas fictifs d’infection à ce virus, ont permis samedi soir d’appréhender deux des mises en causes avant d’arrêter les deux autres ce dimanche après-midi.

Les personnes concernées ont été placées en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire que supervise le parquet compétent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

Lire aussi

Covid-19 : le Sénégal franchit la barre des 4000 cas positifs

jeudi, 4 juin, 2020 à 16:02

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé jeudi 89 nouveaux cas positifs au coronavirus, portant à 4021 le bilan des contaminations dans le pays.

Déconfinement : La montagne et la campagne devront prendre davantage de place dans le paysage touristique marocain

jeudi, 4 juin, 2020 à 15:59

La montagne et la campagne marocaines devront prendre davantage de place dans le paysage touristique marocain, pour la période post-confinement, a souligné, le président du Conseil régional du tourisme (CRT) de Béni Mellal-Khénifra, Younes Laraqui.

Covid-19: Les entreprises appelées à s’adapter aux nouvelles conditions qu’impose la crise

jeudi, 4 juin, 2020 à 15:52

Les entreprises devraient s’adapter aux nouvelles conditions qu’impose la crise actuelle liée au nouveau coronavirus (covid-19) et qui est à la fois sanitaire et économique, souligne le Centre marocain de conjoncture (CMC).