Aucune discrimination en droits entre enseignants soumis au statut de l’Éducation nationale et ceux relevant des académies

Aucune discrimination en droits entre enseignants soumis au statut de l’Éducation nationale et ceux relevant des académies

mercredi, 6 mars, 2019 à 13:49

   Tétouan-Le directeur de l’Académie régionale d’Éducation et de formation de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Aouaj, a affirmé qu’il “n’y a pas de discrimination en droits entre les cadres enseignants soumis aux statuts du ministère de l’Education nationale et ceux soumis aux statuts des académies régionales”, communément appelés enseignants contractuels.

   “Aucune discrimination entre ces deux catégories au niveau des droits ne ressort si l’on examine les statuts article par article”, a déclaré à la MAP M. Aouaj, ajoutant que “les mécanismes de gestion des ressources humaines pour les deux catégories sont identiques. La seule différence étant que la première catégorie relève d’une institution nationale, à savoir le ministère de l’Education nationale, et la seconde d’une institution régionale, en l’occurrence l’Académie régionale d’éducation et de formation”.

   Le responsable a relevé que l’Etat a pris une “décision stratégique d’investir les administrations régionales de la responsabilité de gestion des ressources humaines”. “Nous sommes tous appelés à contribuer à ce chantier afin de renforcer le déconcentration, la politique de proximité et la gestion directe dans une zone géographique donnée, et de promouvoir la coordination entre les secteurs et les institutions pour servir la régionalisation et la déconcentration”, a-t-il souligné.

   M. Aouaj a indiqué que le statut du personnel des académies pourrait, dans les années à venir, faire l’object d’une révision selon les besoins, appelant à “s’accorder sur le principe et la finalité: que les enseignants sont la pierre angulaire de l’école, et que nous devons oeuvrer à assurer leur confort (…) à condition de s’engager dans ce système pour consolider la régionalisation”.

   L’académie régionale de Tanger-Tétouan-Al Hoceima compte 7.717 cadres enseignants contractuels, sur un total de plus de 27.000 enseignants, soit 20 pc de son corps professoral.

   M. Aouaj a rappelé que le recrutement dans ce système avait débuté en 2016 dans l’objectif de “la mise en oeuvre de la régionalisation de l’éducation nationale, à travers la délégation d’importantes compétences aux académies”, ajoutant que “depuis leur création en 2002, les académies ont vu leurs prérogatives se renforcer progressivement en matière de gestion des ressources humaines, et nous avons maintenant atteint un stade important, à savoir celui du recrutement”.

   Le responsable a noté que la première promotion (2016) a été embauchée par décision conjointe des ministres de l’Économie et des Finances et de l’Éducation nationale, et en 2018 des statuts ont été élaborés établissant les droits et devoirs de cette catégorie, ajoutant que les lauréats de cette promotion ont été appelés à signer des annexes leur permettant de bénéficier de ces droits en passant l’examen de qualification qui leur permet d’intégrer directement le deuxième échelon, et ainsi d’être titularisés en tant que fonctionnaires des académies.

   “La signature de ces annexes vise uniquement la titularisation de cette catégorie afin de lui donner accès aux avantages dont bénéficient les fonctionnaires du secteur public”, a-t-il insisté.

   Le directeur de l’Académie a noté que l’adoption des statuts du personnel des académies, entrés en vigueur en 2018, constitue “une étape importante dans la consécration des droits et des devoirs de cette catégorie d’enseignants”.

Lire aussi

Nouvelle vague de Covid-19: Les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective (Tayeb Himdi)

mercredi, 29 juin, 2022 à 14:09

Les Marocains sont appelés à renforcer leur immunité collective face à la nouvelle vague de Covid-19 marquée par la hausse du nombre des cas d’infection, a affirmé le chercheur en politiques et systèmes de santé, Dr Tayeb Himdi.

Sondage du CESE: 85% des interrogés insatisfaits de l’état d’aménagement et d’urbanisation du littoral

mercredi, 29 juin, 2022 à 14:06

La grande majorité des participants (85%) à un sondage du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) sont insatisfaits de l’état d’aménagement et d’urbanisation du littoral national, a indiqué le CESE qui a sollicité, du 11 au 24 mai 2022, la contribution des citoyen(ne)s à travers sa plateforme « ouchariko.ma », et ce, dans le cadre de l’élaboration de son avis sur l’aménagement et l’urbanisation durables du littoral.

Les travaux sont en cours pour le développement des zones logistiques dans quatre régions du Royaume (Ministre)

mercredi, 29 juin, 2022 à 12:43

Le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a souligné, mardi à Rabat, que le ministère veille, en coopération et en coordination avec les conseils régionaux, à inclure le développement des zones logistiques dans les contrats programmes de développement régional pour l’aménagement de zones logistiques dans les régions de Souss-Massa, Fès-Meknès, Béni Mellal-Khénifra et Dakhla Oued-Eddahab.