Bac 2019 : 366 candidats prisonniers ont réussi l’examen

Bac 2019 : 366 candidats prisonniers ont réussi l’examen

lundi, 15 juillet, 2019 à 18:17

Rabat – Un total de 366 pensionnaires, répartis sur les différents établissements pénitentiaires du Maroc, ont réussi les examens du baccalauréat-2019 (sessions normale et de rattrapage), soit un taux de réussite de 47% et une augmentation de 10,24% par rapport à l’année précédente.

Ce taux est supérieur à celui des candidats libres ayant atteint les 41,1% au niveau national, indique la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

Le nombres de candidats ayant réussi lors de la session de rattrapage est de 185 sur un total de 361, soit un taux de réussite de 51,24%, poursuit la même source dans un communiqué.

Le nombre de pensionnaires qui ont décroché les mentions “très bien”, “bien” et “assez bien” a atteint les 63, soit 17,21% du total des admis, conclut la DGAPR.

Lire aussi

Le rôle primordial des jeunes dans la promotion de l’éducation mis en exergue à Al Hoceima

samedi, 17 août, 2019 à 16:25

Les intervenants lors d’une rencontre organisée par le réseau “Les citoyens” ont souligné, vendredi à Imzouren (province d’Al Hoceima), l’importance primordiale de la jeunesse dans le développement et la promotion de l’éducation au Maroc.

Le Maroc prend part au 2e Forum Sino-arabe de coopération dans le domaine de la santé

vendredi, 16 août, 2019 à 17:29

Une délégation marocaine prend part aux travaux du 2eme Forum Sino-arabe de coopération dans le secteur de la santé

Kénitra: Une brigade des motards utilise son arme de service pour arrêter un récidiviste qui mettait en danger la vie des éléments de la police sur la voie publique

vendredi, 16 août, 2019 à 17:00

Une patrouille de la brigade des motards, exerçant dans la préfecture de police de Kénitra, a été contrainte vendredi de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu aux antécédents judiciaires, qui était sous l’emprise de la drogue et qui exposait la vie des éléments de la police à une menace grave et sérieuse sur la voie publique.