• Accueil
Benslimane: la commune d’El Mansouria s’impose comme une destination touristique émergente

Benslimane: la commune d’El Mansouria s’impose comme une destination touristique émergente

vendredi, 14 août, 2020 à 21:12

Par Jaouad TOUIOUEL.

El Mansouria (Province de Benslimane) – Grâce à ses multiples atouts naturels et sa dynamique urbaine croissante, la commune d’El Mansouria, relevant de la province de Benslimane, est devenue une destination touristique émergente qui attire un grand nombre de visiteurs souhaitant passer d’agréables moments de détente au bord de la mer.

La position stratégique d’El Mansouria, qui dispose d’un littoral de 20 km, son implantation entre Bouznika et Mohammedia, sa proximité avec l’axe Rabat-Casablanca et sa transformation en commune urbaine en 2009, sont autant de facteurs qui renforcent l’attractivité de la ville et sa capacité à élargir le cercle de la reconstruction, permettant ainsi à la localité de devenir en quelques années seulement la destination privilégiée de nombreuses familles originaires notamment de Rabat et de Casablanca.

Il y a presque une dizaine d’années, El Mansouria manquait des moyens les plus élémentaires (infrastructures modestes, un réseau électrique limité et absence des moyens de vie de base), mais cette situation a commencé à changer positivement à partir de cette année, la commune a réussi à devenir une ville émergente qui avance à pas sûr pour renforcer le processus de développement, grâce notamment aux efforts des autorités provinciales et du conseil communal.

Dans une déclaration à la MAP, le président du conseil communal d’El Mansouria, Mbarek Afiri, a souligné que l’octroi à la ville du statut d’une commune urbaine, le 28 octobre 2008, a marqué le début d’un profond changement et constitué un tournant décisif dans les efforts visant à faire progresser les indicateurs de développement local.

M. Afiri a également indiqué que la croissance démographique de la région a amené les responsables locaux à chercher les moyens et les ressources de financement nécessaires pour créer les conditions d’expansion urbaine qui répondent aux exigences imposées par l’Etat, conformément aux plans de mise à niveau urbaine.

Face à la croissance du nombre des touristes qui se rendent à El Mansouria, “nous étions dans l’obligation de mettre en place un environnement propice de nature à répondre aux besoins de logements et à favoriser l’attractivité touristique”, ce qui explique le lancement du projet de mise à niveau du périmètre routier dans le territoire, l’établissement de partenariats avec des institutions gouvernementales en vue d’assurer les infrastructures de base nécessaires particulièrement au niveau de la côte maritime, de plus en plus attrayante pour les visiteurs, a ajouté le président de la commune.

Sur la rive nord de la côte d’El Mansouria, des stations balnéaires et des clubs touristiques modernes ont été réalisés, de même que des résidences y ont été édifiées selon les normes haut-standing de construction avec toutes les installations nécessaires, comme les terrains de sport, les piscines, les restaurants et les cafés, ce qui explique d’ailleurs la grande affluence des visiteurs de différentes tranches d’âge qui souhaitent profiter de ce havre de paix.

Pour Didi Alaoui, responsable administratif d’une station touristique relevant d’une institution bancaire de la région, El Mansouria est devenue une destination prisée d’une grande frange de la population à la quête d’un environnement sain et d’un cadre de vie agréable, sur un site alliant littoral et verdure.

M. Alaoui a souligné que l’espace touristique qu’il supervise connait, cette année, une importante affluence des visiteurs, d’autant que des équipes marocaines de football s’y installent pour des stages de concentration, loin de l’agitation de la ville.

Sur le versant sud de la côte d’El Mansouria, des résidences touristiques répondant aux standards les plus exigeantes y ont été construites, abritant des espaces de jeu dédiés aux enfants, des piscines modernes et des terrains de sport pour les vacanciers friands des exercices physiques.

Grâce aux espaces verts aménagés un peu partout, les résidents peuvent, ainsi, profiter de l’air frais de la mer et oublier le stress, le vacarme et le tumulte des grandes villes.

Dans une déclaration similaire, Abdelouahed Mdaghri, un résident permanent, a affirmé que la commune d’El Mansouria est sa destination préférée tout au long de l’année pour profiter des atouts naturels et touristiques de la ville, qui dispose de tous les équipements nécessaires.

Le centre de la commune dispose de restaurants, de cafés et d’espaces de commerce soigneusement conçus et qui connaissent une affluence notable des visiteurs.

De même, le centre-ville enregistre une circulation intense de différents types de véhicules, surtout après l’achèvement des travaux de sa mise à niveau selon les normes de qualité les plus exigeantes.

Une position stratégique importante, une bande maritime et une ceinture forestière entourant la région, autant d’atouts naturels et touristiques qui contribuent à renforcer l’attractivité et le renouveau d’El Mansouria, qui a fourni une alternative intéressante pour de nombreux estivants durant cette conjoncture d’état d’urgence sanitaire.

Lire aussi

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain (Webinaire)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 23:59

L’Algérie doit assumer son rôle dans la résolution du conflit artificiel autour du Sahara marocain, ont affirmé les participants au webinaire “Sahara et droits humains”, organisé par le Collectif associatif Droits de l’homme sans frontières.

Béni Mellal-Khénifra : Lancement d’un baromètre régional de l’investissement

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:47

Le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Béni Mellal-Khénifra, a lancé, mercredi, à l’occasion d’une visio-conférence, la version Bêta du Baromètre régional de l’investissement.

Marché financier international: Le Maroc émet avec succès un emprunt obligataire de 1 milliard d’euros en deux tranche (ministère)

jeudi, 24 septembre, 2020 à 20:09

Le Royaume du Maroc a émis, jeudi, un emprunt obligataire sur le marché financier international de 1 milliard d’euros (Md€) en deux tranches de 500 millions d’euros (M€) chacune, annonce le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.