Biographie de M. Hassan Bouya, nommé par SM le Roi gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq

Biographie de M. Hassan Bouya, nommé par SM le Roi gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq

mercredi, 9 mars, 2016 à 19:39

Rabat – M. Hassan Bouya, que SM le Roi Mohammed VI a nommé gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq, est né le 22 avril 1962 à Casablanca.

Titulaire d’une licence en sciences économiques et lauréat de l’Institut Royal de l’Administration Territoriale, M. Hassan Bouya a entamé sa carrière d’agent d’autorité en 1990, en qualité de Caïd à la préfecture de Fès, avant d’être promu Chef de District à la préfecture de Tanger-Assilah, le 13 septembre 2003.

Le 27 mai 2010, M. Bouya a été promu, Secrétaire Général de la province d’Oued Eddahab, puis muté en même qualité, le 25 août 2014, à la province de Larache.

M. Hassan Bouya est marié et père de deux enfants.

Lire aussi

M. El Khalfi plaide pour un cadre juridique à même de promouvoir le service civique

lundi, 18 mars, 2019 à 23:30

Le ministre délégué chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a plaidé lundi à Rabat en faveur d’un cadre juridique susceptible de promouvoir le service civique et d’améliorer l’employabilité au sein des associations.

Tanger: Remise des diplômes à la 1re promotion du Centre Charifa Lalla Oum Kaltoum de formation par apprentissage

lundi, 18 mars, 2019 à 23:13

Une cinquantaine d’hommes et de femmes, bénéficiaires du Centre Charifa Lalla Oum Kaltoum de formation par apprentissage ont obtenu, lundi à Tanger, leurs diplômes de formation dans une panoplie de métiers offertes par ce centre, mis sur pied grâce à l’apport de l’Initiative nationale pour la développement humain (INDH).

Le modèle marocain en matière de tolérance et de dialogue religieux mis en avant à Paris

lundi, 18 mars, 2019 à 22:05

Le modèle marocain en matière de tolérance et de dialogue religieux a été mis en avant lundi dans la capitale française, à l’occasion d’une conférence-débat organisée par l’ambassade du Maroc à Paris autour du thème « Restructuration du champ religieux au Maroc et dialogue interreligieux».