Biographie de M. Hassan Bouya, nommé par SM le Roi gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq

Biographie de M. Hassan Bouya, nommé par SM le Roi gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq

mercredi, 9 mars, 2016 à 19:39

Rabat – M. Hassan Bouya, que SM le Roi Mohammed VI a nommé gouverneur de la préfecture de M’Diq Fnideq, est né le 22 avril 1962 à Casablanca.

Titulaire d’une licence en sciences économiques et lauréat de l’Institut Royal de l’Administration Territoriale, M. Hassan Bouya a entamé sa carrière d’agent d’autorité en 1990, en qualité de Caïd à la préfecture de Fès, avant d’être promu Chef de District à la préfecture de Tanger-Assilah, le 13 septembre 2003.

Le 27 mai 2010, M. Bouya a été promu, Secrétaire Général de la province d’Oued Eddahab, puis muté en même qualité, le 25 août 2014, à la province de Larache.

M. Hassan Bouya est marié et père de deux enfants.

Lire aussi

Marrakech: Les informations relayées sur la perte de passeports dans une annexe administrative sont “dénuées de tout fondement” (Wilaya)

mercredi, 23 janvier, 2019 à 23:35

 Les informations relayées par certains sites électroniques sur la perte de passeports dans une annexe administrative relevant de la préfecture de Marrakech sont “erronées et dénuées de tout fondement”, assure la Wilaya de la région de Marrakech-Safi. 

Annonce des résultats du concours unifié pour les personnes en situation de handicap

mercredi, 23 janvier, 2019 à 23:21

 Les résultats du concours unifié pour les personnes en situation de handicap pour 50 postes d’administrateurs de troisième grade viennent d’être annoncés, a indiqué le ministère chargé de la Réforme de l’administration et de la fonction publique.

La protection des jeunes contre la radicalisation au centre d’une rencontre à Casablanca

mercredi, 23 janvier, 2019 à 22:59

La protection des jeunes contre la radicalisation et les moyens à même de faire face à la propagation de l’idéologie de la haine et du rejet de l’autre a été, mercredi, au centre d’une rencontre à Casablanca sur le thème “Prévenir la radicalisation chez nos jeunes”.