Casablanca: Arrestation à l’aéroport Mohammed V d’une Espagnole en possession d’1,5 kg de cocaïne

Casablanca: Arrestation à l’aéroport Mohammed V d’une Espagnole en possession d’1,5 kg de cocaïne

mercredi, 13 septembre, 2017 à 11:38

Rabat – La quantité de drogue saisie chez une ressortissante espagnole d’origine congolaise à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca  a atteint 1.490 grammes de cocaïne sous forme de 128 capsules, apprend-on auprès de la préfecture de police de Casablanca.

Les éléments de la police de l’aéroport de Casablanca ont procédé, samedi dernier, à l’arrestation d’une Espagnole d’origine congolaise, 39 ans, pour son implication présumée dans une affaire de trafic de cocaïne, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

La mise en cause a été interpellée suite à la découverte de 65 capsules de cocaïne dissimulées dans ses sous-vêtements, souligne la DGSN, ajoutant que l’opération de contrôle par scanner a révélé la présence d’une quantité de cette drogue dans son estomac.

La prévenue a été emmenée au centre hospitalier universitaire Ibn Rochd où on a procédé à l’extraction de 63 capsules de cocaïne de son estomac, poursuit la même source, précisant que 128 capsules d’un poids total de 1.490 grammes de drogue ont été saisies chez la prévenue.

La mis en cause a été placée en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, selon la même source.

 

Partager

Lire aussi

Le président Abbas appelle l’UE à reconnaître l’Etat de Palestine

lundi, 22 janvier, 2018 à 15:25

M. Abbas considère l’UE comme un partenaire important qui contribue, économiquement et financièrement, au soutien des Palestiniens, mais aussi au processus de paix.

Un juge de la Cour suprême espagnole refuse de réactiver le mandat d’arrêt européen contre Puigdemont

lundi, 22 janvier, 2018 à 13:36

Le magistrat espagnol a ainsi rejeté la demande qui lui a été transmise ce même jour par le parquet général espagnol à ce sujet, tout en la jugeant “raisonnable”.

Accélération des travaux d’extension des stations d’épuration des eaux usées des prisons El Arjate

lundi, 22 janvier, 2018 à 13:29

Les participants ont convenu que la station du centre pénitentiaire El Arjat 1 soit opérationnelle dans un mois et celle de la prison El Arjat 2 exploitable dans trois mois.