Casablanca: deux étudiants devant la justice dans une affaire de sextorsion

Casablanca: deux étudiants devant la justice dans une affaire de sextorsion

vendredi, 23 février, 2018 à 13:59

 Casablanca – La police du district de Moulay Rachid (Casablanca) a déféré, en début de semaine, devant la justice deux étudiants, un garçon et une fille, pour une affaire de sextorsion, a-t-on appris, vendredi, auprès de la préfecture de police de la métropole.

 
Les deux étudiants en master avaient une relation amoureuse, échangeant de photos intimes exploitées, plus tard, par le jeune pour faire chanter sa victime pour obtenir des rapports sexuels, a-t-on ajouté.

Selon la même source, l’étudiant, âgé de 27 ans, a, ensuite, envoyé lesdites photos aux proches de sa camarade, de deux ans plus jeune que lui, en vue ternir son image.

Les efforts de la brigade locale de cybercriminalité ont permis de localiser le jeune, placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet.

Le jeune a été traduit en état d’arrestation, alors que la victime est poursuivie en état de liberté, a-t-on précisé de même source.

Lire aussi

Ouverture à New York de la 73è session de l’Assemblée générale de l’ONU

mardi, 18 septembre, 2018 à 21:44

La présidente de l’AG, Maria Fernanda Espinosa, a ainsi donné le coup d’envoi officiel de cette 73è session.

Des experts examinent à Rabat les moyens de soutenir les ressources durables en eau et de réduire la pollution marine

mardi, 18 septembre, 2018 à 21:09

Des experts internationaux et des représentants des établissements publics étaient en conclave, mardi à Rabat, pour discuter des moyens de promouvoir les ressources durables en eau et de contribuer à la réduction de la pollution marine, dans le cadre du soutien européen au Maroc dans sa transition vers une économie plus verte.

L’amendement de certains articles du Code de la procédure pénale et du Code pénal vise à combler les vides juridiques en matière de spoliation foncière

mardi, 18 septembre, 2018 à 20:31

Les deux projets de loi portant amendement de certains articles du Code de la procédure pénale et du Code pénal visent à combler les vides juridiques constatés en matière de spoliation foncière, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre de la Justice, Mohamed Aujjar.