Casablanca: Enquête judiciaire à l’encontre de deux fonctionnaires de police soupçonnés de corruption (DGSN)

Casablanca: Enquête judiciaire à l’encontre de deux fonctionnaires de police soupçonnés de corruption (DGSN)

jeudi, 9 août, 2018 à 22:48

Rabat – Une enquête judiciaire a été diligentée jeudi à l’encontre de deux fonctionnaires de police, un officier de paix et un brigadier-chef, pour leur implication présumée dans une affaire de corruption, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Dans un communiqué, la DGSN précise que les services de sûreté de Casablanca ont pris au sérieux une vidéo relayée sur les applications de messagerie instantanée, montrant des faits présumés dépeignant des policiers à bord d’une voiture de service en train de percevoir une somme d’argent de la part d’un conducteur de camion de transport de marchandises.

Suite à cette vidéo, les services de sûreté ont ouvert une enquête ayant permis d’identifier les deux policiers concernés qui font désormais l’objet d’une enquête judiciaire afin de déterminer les circonstances de cette affaire, relève la même source.

Les deux prévenus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire, alors que la DGSN a décidé de les suspendre de leurs fonctions en attendant les résultats de l’enquête pour prendre les mesures disciplinaires nécessaires, conclut le communiqué.

Lire aussi

Taounate/INDH : des projets de près de 21 MDH lancés à Kariat Ba M’hamed

vendredi, 17 août, 2018 à 8:14

 Ces projets auxquels contribuent l’INDH à hauteur de 19 MDH ont été lancés par le gouverneur de la province de Taounate, Hassan Belhadfa, à l’occasion du 65-ème anniversaire de la révolution du Roi et du peuple.

Décès de la diva américaine Aretha Franklin, “la Reine de la Soul music”

jeudi, 16 août, 2018 à 18:56

La diva américaine souffrait d’un cancer du pancréas avancé, a déclaré son publiciste, Gwendolyn Quinn.

Réélection du président malien: des défis tous-azimut à relever

jeudi, 16 août, 2018 à 18:35

En effet, malgré cinq années d’opérations militaires internationales et les actions menées, ainsi que les efforts consentis pour garantir davantage de sécurisation de tout le territoire malien, le pays fait face à la multiplication des attaques par des groupes armés, sans pour autant amenuiser la détermination et la volonté infaillible des Maliens de renforcer le processus de restauration de la paix, de préservation de l’unité nationale et d’accélération de la cadence du développement économique et social.