• Accueil
Casablanca: Un policier contraint d’utiliser son arme de service pour interpeller deux récidivistes (DGSN)

Casablanca: Un policier contraint d’utiliser son arme de service pour interpeller deux récidivistes (DGSN)

lundi, 26 octobre, 2020 à 10:28

Rabat – Un fonctionnaire de police exerçant dans la brigade de recherches relevant du district de la sûreté de Hay Hassani à Casablanca a été contraint, tôt lundi, de faire usage de son arme de service à titre de sommation lors d’une intervention sécuritaire visant à interpeller deux individus aux antécédents judiciaires, dont un mineur de 16 ans, ayant refusé d’obtempérer et exposé la sécurité des citoyens et leurs biens à une agression sérieuse et dangereuse.

Une patrouille de police s’était rendue au quartier “Haj Fateh” à Hay Hassani pour interpeller les suspects, qui étaient dans un état de forte impulsivité sous l’emprise de la drogue et avaient causé des dégâts matériels à plusieurs voitures en stationnement sur la voie publique, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que les forcenés avaient opposé une résistance farouche face aux éléments de la patrouille de police à l’aide d’une arme blanche, contraignant un brigadier de police de tirer deux balles de sommation, ce qui a permis de neutraliser le danger, d’interpeller les deux individus et de saisir une barre de fer tranchante qui était en leur possession.

Le suspect majeur a été placé en garde à vue et le mineur mis sous contrôle judiciaire, à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent et ce, pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer l’ensemble des actes criminels qui leur sont reprochés, conclut la DGSN.

Lire aussi

L’intervention pacifique à El Guergarat démontre l’importance de développer la recherche sur la question du Sahara pour faire face aux mensonges du “polisario” (Boussouf)

lundi, 30 novembre, 2020 à 23:53

L’intervention pacifique marocaine au poste-frontière d’El Guerguerat vient confirmer l’importance de développer la recherche sur la question du Sahara marocain pour faire face aux mensonges et aux fausses informations véhiculées depuis plus de 40 ans, par le “polisario”, notamment dans les pays européens, a affirmé, lundi à Rabat, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), Abdellah Boussouf.

Rabat : Signature d’une convention de partenariat sur le plaidoyer au sujet de la question du Sahara marocain

lundi, 30 novembre, 2020 à 23:51

Une convention de partenariat a été signée, lundi à Rabat, entre le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales (FSJES) de Rabat-Agdal afin de renforcer les capacités de plaidoyer des Marocains du monde au sujet de la question du Sahara marocain

Le ministère de la Santé œuvre pour garantir l’accès aux soins aux personnes vivant avec le VIH durant la pandémie de Covid-19

lundi, 30 novembre, 2020 à 22:27

Le ministère de la Santé a annoncé, lundi, qu’il œuvre, en collaboration avec ses partenaires, à garantir l’accès aux soins aux personnes vivant avec le VIH durant la pandémie de Covid-19.