Covid-19: Quand les nouvelles technologies rassemblent les familles pendant le mois de jeûne

Covid-19: Quand les nouvelles technologies rassemblent les familles pendant le mois de jeûne

samedi, 25 avril, 2020 à 13:56

— Par Bouchra Azour —

Rabat – Habituées à accélérer le rythme des retrouvailles familiales à l’arrivée du mois sacré de Ramadan plus particulièrement autour des tables de l’Iftar garnies de diverses recettes de la cuisine marocaine traditionnelle, les familles marocaines se sont retrouvées dans l’obligation de s’adapter à la situation exceptionnelle de confinement imposée par l’état d’urgence sanitaire à cause de la pandémie de Coronavirus.

C’est ainsi que le recours aux nouvelles technologies est devenu un moyen incontournable permettant aux familles de partager avec leurs proches et membres de famille, n’ayant pas eu l’occasion de leur rendre visite à cause du confinement sanitaire, avec en premier lieu les réseaux sociaux.

Pour Yasmine, une maman d’un enfant résidant à Témara, la préparation des différents délices pour ce mois béni, notamment le fameux “Sellou” ou “Sfouf”, l’une des recettes préférée des Marocains, compte tenu de ses ingrédients bénéfiques pour la santé, ne pouvait pas être menée à bien sans l’aide de sa maman. Elle confie avoir trouvé dans les nouveaux moyens de communication pour communiquer avec sa mère et partager avec elle l’ambiance et les préparatifs à distance.

Travaillant dans le secteur des télécommunications, Yasmine indique qu’elle n’a pas pu se déplacer et rendre visite à sa famille en raison des directives et conditions liées au confinement, soulignant qu’elle a plutôt opté pour les appels vidéo, l’un des moyens adopté par la plupart des marocaines vivant à l’étranger pour se rapprocher de la merveilleuse ambiance ramadanesque au Maroc.

Le chercheur sur les réseaux sociaux, Mohamed Abdelwahab Allali, estime que l’épidémie mondiale du Covid-19 a favorisé un usage de plus en plus intense des réseaux sociaux par les Marocains à des fins multiples comme elle a permis de booster l’interaction de la société marocaine à travers les médias sociaux.

S’agissant du contenu, M. Allali a souligné que les éléments les plus importants sur lesquels les utilisateurs du monde virtuel discutent, sont principalement liés au respect des mesures prises en temps d’urgence sanitaire, particulièrement pendant le Ramadan, l’échange des nouvelles sur la santé et les conditions de vie, ainsi que tout ce qui est lié à la préparation des repas spéciaux pour ce mois sacré.

“L’utilisation de ces moyens constitue également une opportunité de divertissement et surtout pour échanger autour de l’actualité et des contenus numériques consacrés entre autres à évolution de la situation épidémiologique et pédagogique”, a-t-il expliqué, ajoutant que le Maroc a un besoin urgent de généraliser les technologies de l’information et de la communication dans un cadre global en matière d’enseignement, d’administration, de services et de développer la recherche scientifique et les connaissances en la matière.

Le chercheur a, en outre, fait remarquer que l’utilisation des réseaux sociaux va au-delà de la sphère sociale pour couvrir divers aspects de la vie quotidienne des individus, notamment le secteur économique, à savoir les services de livraison à domicile, le télétravail et le domaine culturel et artistique, notamment les autoproductions artistiques et les services à distance fournis par les bibliothèques.

Nombreuses sont les coutumes et traditions ramadanesques auxquelles les familles marocaines se sont habituées, qui disparaitront durant ce mois qui coïncide avec une période exceptionnelle, notamment les visites familiales, et les préparations de cuisine qui devront sans doute être impactées.

Pour Hanane, une femme au foyer résidant à Rabat, les applications de discussion lui ont permis de suivre à distance les préparatifs pour le ramadan et partager les nouvelles en la matière avec sa mère qui habite dans l’ancienne médina de Salé et qui avait l’habitude de lui rendre visite régulièrement avec sa petite famille.

Contactée par la MAP, elle a affirmé ne pas être en mesure de rendre visite à ses parents et d’aider sa mère dans les tâches ménagères et les préparatifs du mois sacré, relevant que les promenades avec celle-ci dans les ruelles de l’ancienne médina avant l’arrivée du Ramadan lui manque énormément.

Hanane qui prépare des recettes purement marocaines telles que “chebakia” et “Sfouf” tout en accompagnant ses enfants dans leurs études, veille à communiquer régulièrement avec les membres de sa famille, pour permettre à ses enfants de garder contact avec leurs proches et préserver les liens sociaux durant ce mois béni.

Les réseaux sociaux, en particulier les techniques vidéo et audio qu’ils offrent, offrent un cadre de partage de moments de convivialité en permettant aux personnes vivant loin de leurs familles et proches de communiquer et se voir en temps réél, en attendant que cette pandémie prenne fin et que tout le monde reprenne ses belles anciennes habitudes.

Lire aussi

Covid-19: Coopération maroco-mauritanienne dans le domaine de la recherche

mardi, 19 octobre, 2021 à 12:03

L’Institut national d’hygiène (INH) du Maroc a accueilli, récemment, une équipe de l’Institut national de recherche et de santé publique (INRSP) de la Mauritanie pour une session de formation sur les recherches en laboratoire portant sur le nouveau coronavirus, dans le cadre de la coopération Sud-Sud et la convention de partenariat de 2019 entre les deux établissements.

Fondation Brenthurst-Oppenheimer à Essaouira : L’Afrique, acteur central du futur au sein de la Communauté des Nations

mardi, 19 octobre, 2021 à 11:06

La prestigieuse fondation sud-africaine Brenthurst-Oppenheimer réunit son Conseil d’Administration du 18 au 21 octobre à Essaouira en présence de M. Jonathan Oppenheimer.

FIBA U15 Skills Challenge: La sélection nationale en huitièmes de finale

mardi, 19 octobre, 2021 à 9:31

La sélection marocaine des moins de 15 ans (garçons) s’est qualifiée pour les huitièmes de finale de la compétition mondiale “FIBA U15 Skills Challenge 2021.