Décès de l’ancien résistant Abdelkader Ben Bahloul Rostom

Décès de l’ancien résistant Abdelkader Ben Bahloul Rostom

mercredi, 18 septembre, 2013 à 19:27

Rabat – L’ancien résistant Abdelkader Ben Bahloul Rostom est décédé, mardi à Casablanca, a annoncé le Haut Commissariat des anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération.

Né en 1930 à Casablanca, le défunt fut l’un des piliers de la résistance et de l’armée de libération dans la capitale économique et avait participé à plusieurs opérations contre les forces d’occupation, a indiqué le Haut-Commissariat dans un communiqué, ajoutant que la résistance du défunt était à l’origine de son emprisonnement en 1954 à Casablanca et à Rabat.

Ses courageuses et héroïques positions font du regretté un exemple de sacrifice et une figure de proue du mouvement national pour l’indépendance du Maroc, souligne le communiqué.

Lire aussi

Primaires démocrates: Biden mène par 18 points en Caroline du Sud

mercredi, 26 février, 2020 à 20:22

L’ancien vice-président américain Joe Biden a une avance de 18 points d’écart sur ses principaux adversaires démocrates à la présidentielle des Etats-Unis en Caroline du Sud, selon un sondage publié mercredi.

Lancement des travaux de construction d’un centre interactif pour l’éducation routière à Témara

mercredi, 26 février, 2020 à 19:33

L’infrastructure dédiée à la sécurité routière se renforcera par la création d’un centre interactif pour l’éducation routière, dont les travaux de construction ont été lancés mercredi à Témara.

La certification PPP vise à stimuler l’investissement privé et développer les infrastructures

mercredi, 26 février, 2020 à 18:43

La certification partenariat public-privé (PPP) vise à “stimuler l’investissement privé, développer les infrastructures et à renforcer le secteur public pour s’inscrire totalement dans la dynamique actuelle de développement des projets PPP au Maroc”, a souligné, mercredi à Rabat, la directrice du bureau de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) au Maroc, Marie-Alexandra Veilleux.