Le discours royal a été “très clair” sur le caractère non-négociable de la marocanité du Sahara (Universitaire US)

Le discours royal a été “très clair” sur le caractère non-négociable de la marocanité du Sahara (Universitaire US)

jeudi, 7 novembre, 2019 à 21:42

New York– Le discours royal, prononcé à l’occasion du 44è anniversaire de la Marche verte, a été “très clair” sur le caractère non-négociable de la marocanité du Sahara, a souligné l’universitaire et directeur des Affaires mondiales à l’université américaine de la Nouvelle Angleterre (UNE), Anouar Majid.

“L’approche du Maroc pour résoudre le conflit autour du Sahara, à travers le plan d’autonomie, a été encouragée par les Nations-Unies et le Conseil de sécurité, ainsi que par 163 pays” a relevé M. Majid dans une déclaration à la MAP en réaction au contenu du discours royal.

“Il est maintenant devenu très clair qu’il s’agit là de l’unique solution raisonnable. Une solution que, j’espère, sera embarrassée par nos voisins afin que nous puissions aller de l’avant avec la tâche urgente et vitale du développement en vue de répondre aux besoins pressants de nos populations, en particulier les jeunes”, a estimé l’expert maroco-américain.

Selon lui, la résolution définitive de ce conflit artificiel sera salvatrice et bénéfique pour l’ensemble des pays de la région du Maghreb, afin de pouvoir œuvrer collectivement pour un avenir meilleur.

“Tout comme la libération des provinces sahariennes du joug colonial espagnol avait changé la carte du Maroc, la résolution du conflit du Sahara contribuera à rétablir des relations solides entre les cinq pays du Maghreb et à les transformer en un bloc solide et leader au niveau du monde arabe et de l’Afrique sub-saharienne”, a estimé Anouar Majid, qui est également directeur du campus de Tanger de l’Université de la Nouvelle Angleterre et auteur de plusieurs ouvrages de politique et d’histoire.

“Il ne reste plus de temps à gaspiller sur ce conflit stérile, d’autant plus que les pays de la région sont maintenant mis au défi de répondre aux besoins pressants de leurs populations”, a-t-il dit.

Et d’ajouter que la décolonisation du Sahara a également ouvert la voie au Maroc à des relations plus fructueuses avec les pays frères d’Afrique subsaharienne, comme en témoigne la conclusion de quelque 1.000 accords de coopération avec ces pays.

Lire aussi

Projet de loi sur la grève : M. Amkraz plaide pour une approche de consensus et de concertation

mercredi, 20 novembre, 2019 à 12:15

Le ministre du Travail et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amkraz a plaidé, mardi à Rabat, en faveur de l’adoption d’un mécanisme consensuel et de concertation pour que la loi sur la grève puisse voir le jour.

Les Marocains de Séville célèbrent dans la joie et la mobilisation la fête de l’Indépendance

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:53

Cet événement phare de l’histoire du Royaume a été célébré à l’initiative du consulat général du Maroc à Séville, en présence notamment de représentants des associations marocaines œuvrant auprès des MRE dans les provinces de Séville, Huelva et Cordoue.

Maroc: Une entreprise sur cinq recourt au financement externe

mercredi, 20 novembre, 2019 à 9:43

Au Maroc, une entreprise sur cinq recourt au financement externe, dont 93% provient du crédit bancaire, selon le Haut-commissariat au Plan (HCP).