Événements Gdim Izik: le retrait des accusés, un signe de mépris à l’égard des victimes (association basée à Paris)

Événements Gdim Izik: le retrait des accusés, un signe de mépris à l’égard des victimes (association basée à Paris)

jeudi, 18 mai, 2017 à 13:39

Paris – La décision des accusés, poursuivis dans le cadre des événements de Gdim Izik, de se retirer mardi du procès en cours, est un signe de mépris à l’égard des victimes et de leurs familles, comme l’a été également leur refus de répondre aux questions émanant des parties civiles auxquelles ils ont dénié toute légitimité, souligne l’Association pour la promotion des libertés fondamentales (APLF), basée à Paris.

Partager

Lire aussi

Golf: Remarquable succès du Grand Prix de Rabat

lundi, 22 janvier, 2018 à 20:47

Ce GP a été remporté par Fakori El Mehdi du Palm Casablanca (216: 73-72-71).

La BAD met à la disposition de la Tunisie des financements de 381 millions d’euros

lundi, 22 janvier, 2018 à 20:27

Le conseil d’administration de la BAD avait approuvé, en juin 2017, sa stratégie d’assistance à la Tunisie pour la période 2017-2021 comportant des interventions s’articulant autour de deux piliers.

Les acquis des élèves est le principal critère pour améliorer la performance du système éducatif (Rapport)

lundi, 22 janvier, 2018 à 20:25

L’examen des résultats des étudiants marocains en mathématiques et en sciences joue un rôle important dans le développement des politiques publiques dans le système de l’éducation.