Fès: Appel pour l’abandon de l’approche répressive dans le traitement des questions liées aux mineurs

Fès: Appel pour l’abandon de l’approche répressive dans le traitement des questions liées aux mineurs

mardi, 11 juin, 2024 à 19:16

Fès – Les participants à la rencontre nationale, consacrée au suivi de la mise en oeuvre des assises nationales sur la protection des enfants en contact avec la loi, ont plaidé pour l’abandon de l’approche répressive dans le traitement des questions se rapportant aux mineurs.

Lors de la séance de clôture de cette réunion, organisée lundi et mardi à Fès sous le thème “Protection des enfants en contact avec la loi” par la Présidence du ministère public en collaboration avec le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et avec le soutien de l’Union européenne, les participants ont également plaidé pour que les enfants en situation difficile ne soient pas placés dans les centres de protection de l’enfance.

Le chef de la cellule de la protection de la famille à la Présidence du ministère public, Mohamed Chabib, a indiqué que parmi les recommandations de cette réunion figurent le développement des capacités du personnel des centres de protection de l’enfance.

Il a ajouté, dans une déclaration à la MAP, que la séance plénière a été marquée par la présentation des interventions des différents secteurs impliqués dans le domaine de la protection de l’enfance sur le processus de prise en charge des enfants en situation de précarité en général, en particulier ceux en contact avec la loi, ainsi que des recommandations des quatre ateliers de la réunion.

Le chef du pôle du Ministère public spécialisé et de la coopération judiciaire au sein du Ministère public, Amina Afroukhi, s’est réjouie des conclusions de cette rencontre nationale, ajoutant que ces recommandations seront rassemblées et classées selon leur nature (législation, ressources humaines et logistiques, amélioration des procédures judiciaires…), pour constituer une feuille de route pour les différents ateliers qui seront organisés dans les mois à venir.

La responsable judiciaire a ajouté que les recommandations, qui ont un caractère sectoriel, seront transmises aux secteurs concernés pour leur mise en œuvre dans l’intérêt supérieur de l’enfant.

Le programme de cette rencontre comprenait plusieurs ateliers thématiques consacrés notamment à l’examen des indicateurs d’efficacité pour une prise en charge judiciaire optimale des enfants en contact avec la loi, à la prise en charge des enfants en situation difficile en dehors des centres de protection de l’enfance et à la situation des enfants placés dans des établissements pénitentiaires.

Lire aussi

Marhaba 2024: environ 538.000 passagers via les ports marocains jusqu’au 15 juillet (M. Abdeljalil)

jeudi, 18 juillet, 2024 à 19:11

Le ministre des Transports et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil, a annoncé, mercredi à la Chambre des conseillers, l’enregistrement du passage d’environ 538.000 passagers via les ports marocains jusqu’au 15 juillet dans le cadre de l’opération “Marhaba 2024”, soit une augmentation de 4% par rapport à la même période de “Marhaba 2023”.

La CGEM attribue le Label RSE à EPEGA et le renouvelle à DXC CDG et à la Société des Boissons du Maroc

jeudi, 18 juillet, 2024 à 19:06

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) a octroyé son Label Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) à l’entreprise EPEGA, et l’a renouvelé à DXC CDG et à la Société des Boissons du Maroc.

Adoption en Conseil de gouvernement d’un projet de décret relatif au décret portant création du Grand Prix national de la presse

jeudi, 18 juillet, 2024 à 18:12

Le Conseil de gouvernement a adopté, jeudi à Rabat, un projet de décret modifiant et complétant le décret portant création du Grand Prix national de la presse, présenté par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid.