• Accueil
Fès: un policier contraint d’utiliser son arme de service lors d’une intervention sécuritaire

Fès: un policier contraint d’utiliser son arme de service lors d’une intervention sécuritaire

dimanche, 12 juillet, 2020 à 12:15

Rabat – Un inspecteur de police exerçant au district de sûreté Bensouda à Fès a été contraint, dimanche matin, à faire usage de son arme de service lors d’une intervention visant à interpeller un individu, aux antécédents judiciaires dans des affaires de violence et faisant l’objet de plusieurs avis de recherche, qui était en état de forte impulsivité sous l’emprise de la drogue et qui a agressé dangereusement les éléments de police à l’arme blanche.

Une patrouille de la brigade d’investigations était intervenue pour interpeller le mis en cause qui était sous l’emprise de la drogue et qui troublait l’ordre public, indique la Direction générale de la sûreté nationale dans un communiqué, précisant que le suspect a opposé une résistance violente à l’aide de bouteilles en verre, ce qui a contraint un policier à utiliser son arme de service en tirant une balle de sommation et deux autres qui ont touché le suspect au niveau de l’abdomen, avant de l’interpeller et de le neutraliser.

Le mis en cause a été transféré à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, en attendant d’être soumis à l’enquête judiciaire qui sera menée sous la supervision du parquet compétent en vue de déterminer l’ensemble des actes criminels qui lui sont reprochés, précise la même source.

Lire aussi

INDH : Le transport scolaire, cheville-ouvrière de la promotion de la scolarisation en milieu rural à Al-Haouz .

dimanche, 24 janvier, 2021 à 15:01

Réputée par la prédominance des zones rurales et montagneuses, la province d’Al-Haouz ne cesse depuis des années de tabler sur la promotion du transport scolaire entre autres mesures, pour encourager la scolarisation en milieu rural et lutter ainsi contre le décrochage scolaire.

Maroc: Déficit budgétaire de 82,4 MMDH à fin 2020 (ministère)

dimanche, 24 janvier, 2021 à 13:32

L’exécution de la Loi de finances rectificative (LFR) à fin décembre 2020 fait ressortir un déficit budgétaire de 82,4 milliards de dirhams (MMDH) ou 7,6% du PIB, en ligne avec les prévisions, selon le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.

Casablanca: 22 écoles publiques intègrent le préscolaire à Ain Chock

dimanche, 24 janvier, 2021 à 13:09

La préfecture d’arrondissements d’Aïn Chock (Casablanca) dispose de 22 établissements publics assurant l’enseignement préscolaire, avec une moyenne d’au moins deux classes pour chaque école, a affirmé la directrice provinciale de l’Education nationale, Bouchra Aarif.