• Accueil
Fouad El Bannoudi, figure de proue du théâtre à Al Hoceima

Fouad El Bannoudi, figure de proue du théâtre à Al Hoceima

jeudi, 15 octobre, 2020 à 17:19

-Par : Azzelarab Moumeni-

Al Hoceima – Acteur culturel et théâtral à la présence remarquable et au grand dévouement, Fouad El Bannoudi a consacré ses efforts au service du secteur culturel et du théâtre, en particulier dans la ville d’Al Hoceima.

Natif de la ville d’Orléans en France où il a passé les sept premières années de sa vie avant de s’installer dans sa terre d’origine à Targuist (province d’Al Hoceima), Fouad El Bannoudi a contribué, tout au long de deux décennies, à la promotion du théâtre aux côtés d’une pléiade de professeurs, de cadres et acteurs culturels de la province.

Sa passion pour le théâtre a débuté à l’école primaire Abdelkrim El Khattabi de Targuist, a-t-il indiqué à la MAP, ajoutant qu’il prenait part régulièrement aux activités culturelles et théâtrales, ainsi que celles organisées à l’occasion des fêtes nationales, ce qui lui a permis de développer ses compétences en la matière au collège et jusqu’au lycée.

Une fois son Baccalauréat en sciences expérimentales en poche, il rejoint l’Ecole normale supérieure en 1997. Son expérience dans le secteur de l’éducation a renforcé son amour pour le théâtre et il ne ratait aucune occasion pour organiser et prendre part aux activités culturelles et artistiques, outre les festivals organisés au niveau local, régional et national.

Sa grande passion pour le théâtre l’a poussé à rejoindre le bureau exécutif de la troupe Tifswin pour le théâtre amazigh à Al Hoceima un an après sa création en 2004, constituant une nouvelle étape dans sa carrière consacrée au théâtre amateur et la production d’œuvres théâtrales destinées aux enfants et aux jeunes.

Les efforts consentis par les membres de la troupe Tifswin ont permis la production d’œuvres théâtrales ayant marqué la scène culturelle, notamment la pièce de théâtre “Tislit n wzru”, appuyé par l’Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) et elle a été présentée dans des festivals aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.

“Après avoir supervisé la gestion de la troupe Tifswin en 2010, la pièce de théâtre “Tut n uzru” écrite par le dramaturge Said Abernous, a été produite la même année et a reçu l’appui du ministère de la Culture, suivie de la pièce de théâtre “Bellegleg” en 2013, qui a également reçu l’appui du ministère de la Culture”, a-t-il relevé, rappelant que Tifswin a été la première troupe de théâtre dans la province d’Al Hoceima à recevoir en 2015 l’appui au théâtre local, accordé à plusieurs troupes à l’échelle nationale et qui vise principalement la revitalisation des centres culturels.

Ainsi, les œuvres théâtrales se sont suivies, avec la production de la pièce “Tringa” d’Amine Houada et le scénario d’Abdelmajid El Houass en 2015, qui a suscité l’admiration du public, suivie de la pièce “Pirikula” en 2016, qui a remporté de nombreux prix nationaux et participé à plusieurs festivals internationaux, remportant au passage quatre prix lors du Festival arabe de théâtre des jeunes d’Oujda, outres la production des pièces de théâtre “Parkigh” et “Itsoud 3awed” en 2017.

M. El Bannoudi a expliqué que la troupe Tifswin a participé régulièrement depuis 2015 au Festival national du théâtre, utilisant de nouvelles techniques pour rapprocher les oeuvres théâtrales du public et elle a décidé en 2019 de s’ouvrir sur des artistes distingués comme Latifa Ahrar et Tariq Ribeh, notamment pour la pièce, “Don Quichoh”. La troupe travaille actuellement, dans le cadre d’un partenariat avec le Théâtre national Mohammed V, sur la pièce “Chatarra”, qui sera présentée au public dès la réouverture des salles, a-t-il ajouté.

En plus de son engagement dans la troupe Tifswin pour le théâtre amazigh, Fouad El Bannoudi a contribué à la création et à l’organisation de plusieurs événements culturels majeurs dans la ville d’Al Hoceima, tels que le Festival des arts de rue à Targuist, le Festival Tifawin pour le théâtre des enfants et le Festival de théâtre Nkour, contribuant à la promotion de la ville.

La province d’Al Hoceima a été récemment renforcée par des structures culturelles, telles que le Grand Théâtre d’Al Hoceima, le Conservatoire de musique, le Centre culturel d’Imzouren et les différents centres culturels de Bni Bouayach, Targuist, Ikaouen et Issaguen, ce qui permet à la province d’accueillir de grands événements culturels et artistiques tels que le Festival national du théâtre, a précisé M. El Bannoudi.

Dans ce sens, il a exprimé son souhait de voir ces structures notamment la Maison de la Culture, contribuer au renforcement du dynamisme culturel de la province et à l’enrichissement des activités culturelles, théâtrales et artistiques, soulignant la nécessité de fournir des ressources humaines qualifiées pour assurer le bon fonctionnement de ces centres.

Lire aussi

Marrakech : Actualisation de la convention de partenariat entre l’Université Cadi Ayyad et le CNDH

vendredi, 23 octobre, 2020 à 21:34

L’Université Cadi Ayyad (UCA) et le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) ont procédé, jeudi à Marrakech, à l’actualisation de la convention de partenariat conclue en 2013 entre les deux parties en vue de l’implication du système universitaire dans la diffusion de la culture des droits humains et des valeurs de citoyenneté constructive.

Khénifra : Signature d’un accord pour le soutien des centres d’accueil mère-enfant en situation difficile

vendredi, 23 octobre, 2020 à 21:26

Un accord a été signé, récemment, à Khénifra, pour le soutien des centres d’accueil et de prise en charge des mères et des enfants en situation difficile au niveau provincial, et ce dans le cadre du programme mis en œuvre à cet égard par l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH).

La Belgique annonce le recours à l’armée pour lutter contre le coronavirus

vendredi, 23 octobre, 2020 à 21:14

Le Conseil des ministres du gouvernement fédéral belge a validé vendredi un déploiement de 1.500 militaires pour contribuer à la lutte contre la pandémie de coronavirus.