Institut Pasteur: le sérum et le vaccin antirabique disponibles en quantité suffisante

Institut Pasteur: le sérum et le vaccin antirabique disponibles en quantité suffisante

lundi, 21 janvier, 2019 à 15:09

Casablanca – Le sérum et le vaccin antirabique sont disponibles en quantité suffisante pour répondre aux besoins nationaux, a indiqué, lundi, l’Institut Pasteur.
Suite à la publication par des médias et sur les réseaux sociaux d’informations sur une prétendue “rupture de stock du sérum et de vaccin antirabique dans les bureaux d’hygiène à cause de problèmes avec l’Institut”, ce dernier assure, dans une mise au point, que les sérum et vaccin antirabique sont disponibles en quantité suffisante pour répondre aux besoins.
“Depuis de nombreuses années, l’Institut approvisionne, de manière normale et en quantité sollicitée de sérum et de vaccin antirabique, les bureaux d’hygiène qui font des bons de commande de la commune” et ce, conformément aux lois et règlements en vigueur dans le domaine des marchés publics.
Et pour éviter toute rupture de stock, “l’Institut Pasteur fournit, chaque année, un stock de sécurité en sérum et en vaccin antirabique en conformité avec la stratégie du ministère de la santé en vue d’être au service des citoyens et de préserver leur santé”.

Lire aussi

L’expérience marocaine est avant-gardiste en matière de systèmes d’information météorologique

mardi, 19 février, 2019 à 20:52

L’expérience marocaine en matière de systèmes d’information météorologique est réussie et avant-gardiste, a affirmé, mardi au Caire, le directeur de la Direction de la Météorologie Nationale (DMN), Omar Chafaqui.

“Al Moutmir” de l’OCP débarque à Moammedia

mardi, 19 février, 2019 à 20:12

Le Groupe OCP a installé, mardi, son dispositif d’accompagnement des agriculteurs, “Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb”, à Mohammedia pour la quatrième étape de la phase dédiée aux cultures maraichères.

La politique du médicament un véritable cheval de bataille de la stratégie sanitaire du Maroc

mardi, 19 février, 2019 à 19:19

La politique du médicament constitue, sans équivoque, un véritable cheval de bataille de la stratégie sanitaire du Maroc, a assuré, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, Anass Doukkali.