Interdiction de déplacement nocturne: Les autorités publiques fixent les cas d’exception

Interdiction de déplacement nocturne: Les autorités publiques fixent les cas d’exception

vendredi, 24 avril, 2020 à 19:28

Rabat – Suite à la décision concernant l’interdiction de déplacement nocturne prise dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, les autorités publiques annoncent que sont exceptés de cette décision les cadres de santé, médicaux et paramédicaux, le transport médical, le personnel pharmaceutique, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Ces exceptions concernent aussi les agents et les auxiliaires d’autorité, les services de sûreté, les services des Forces armées royales, les services de la protection civile, les services de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion, les services de l’administration des douanes et impôts indirects, ajoute la même source. Sont exceptées aussi les personnes en urgence médicale.

Pour ce qui est des personnes travaillant dans les services de permanence dans les administrations publiques et les cadres des établissements médiatiques publics et des radios privées, ils doivent disposer d’une attestation signée et cachetée par leurs supérieurs dans les établissements concernés justifiant leur travail nocturne.

Il s’agit aussi des équipes d’intervention opérant dans les secteurs de base à utilité publique (eau, électricité, assainissement et nettoyage, télécommunication, autoroutes), des préposés religieux chargé d’appeler aux prières dans les mosquées et des personnes travaillant dans les activités ayant un lien direct avec la vie quotidienne des citoyens et qui nécessite un travail nocturne comme les boucheries, les boulangeries, ainsi que les personnes chargées du transport de marchandises.

Cette mesure concerne également les personnes travaillant dans les activités industrielles, agricoles et de pêche maritime qui nécessitent un travail nocturne dont les industries pharmaceutiques, textile, l’agroalimentaire, l’industrie de l’énergie et minière et les secteurs des ports et de l’aviation et le personnel des centres d’appel et des sociétés de gardiennage et de transport de fonds.

Rappelant la nécessité du respect des différentes mesures préventives qui resteront en vigueur toute la journée, les autorités publiques soulignent que les autorités locales et les services sécuritaires veilleront à l’application des mesures du contrôle strict à l’endroit de quiconque se trouvant sur la voie publique en dehors des restrictions annoncées, conclut le communiqué.

Lire aussi

Dakhla : 1.277cas exclus après des tests négatifs au Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:42

Quelque 1.277 cas suspects de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dans la région de Dakhla-Oued Eddahab ont été écartés après des résultats négatifs des analyses effectuées au laboratoire, a annoncé dimanche la direction régionale de la Santé (DRS).

Essaouira à pied d’œuvre pour une relance créative et volontariste après le déconfinement

dimanche, 31 mai, 2020 à 23:33

A la faveur de la synergie de leurs efforts et de la fédération de leurs énergies, les différentes forces vives d’Essaouira se sont engagées volontairement, depuis quelques semaines, dans un cycle de concertation interactive et de réflexion collective autour des moyens et instruments à mettre en œuvre pour assurer à la Cité des Alizés une relance multidimensionnelle, à la fois créative et volontariste durant la période post-confinement.

Journée mondiale sans tabac au Maroc: Des experts jettent la lumière sur le tabagisme en tant que facteur d’aggravation de la Covid-19

dimanche, 31 mai, 2020 à 22:27

“Tabac et Covid-19” est le thème d’un webinaire organisé, dimanche, par le ministère de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale sans tabac, avec la participation de plusieurs experts en la matière.