La DGAPR dément les allégations sur la grève de la faim de deux détenus dans le cadre des événements d’Al Hoceima

La DGAPR dément les allégations sur la grève de la faim de deux détenus dans le cadre des événements d’Al Hoceima

mardi, 22 janvier, 2019 à 23:55

 

Rabat – L’administration de la prison locale de Bourkaiz à Fès a démenti, mardi, les allégations selon lesquelles les détenus (A.F) et (I.G), incarcérés dans le cadre des événements d’Al Hoceima, seraient entrés en grève de la faim.

Suite à des informations relayées sur les réseaux sociaux concernant l’observation d’une grève de la faim par deux détenus pour “protester contre leur incarcération avec des détenus dangereux”, l’administration de la prison affirme qu’aucun des détenus concernés n’est entré en grève de la faim ni porté plainte contre les fonctionnaires de l’établissement pénitentiaire ou les autres détenus, indique la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

En plus, ajoute la même source dans un communiqué, les deux détenus assistent de manière régulière à des cours de formation professionnelle.

Ces allégations constituent une tentative d’instigation de certaines parties suspectes pour servir des agendas n’ayant aucun lien avec l’intérêt des deux détenus, conclut la DGAPR.

 

Lire aussi

Le pilote marocain Michaël Benyahia signe sa 1er victoire en GT4 au circuit Nurburgring en Allemagne

mardi, 20 août, 2019 à 11:03

Au volant de sa McLaren 570s du Team GT, Benyahia décroche ainsi sa première victoire dans la catégorie GT4 ADAC Germany, remportant d’excellents points qui lui permettent d’accéder à la 5ème place au classement général sur 32 pilotes.

Accidents de la circulation: 30 morts et 1.615 blessés en périmètre urbain durant la semaine dernière (DGSN)

mardi, 20 août, 2019 à 8:07

La DGSN a relevé que les sommes perçues ont atteint 4.685.550 dirhams, faisant état de la mise en fourrière municipale de 2.611 véhicules, de la saisie de 2.889 documents et du retrait de la circulation de 103 véhicules.

Avec l’accentuation de la crise financière, l’Argentine est-elle à nouveau entrée dans le cycle vicieux des incertitudes politiques et économiques?

lundi, 19 août, 2019 à 23:56

Au cours de la semaine écoulée, le pays sud-américain a traversé des jours difficiles, rappelant le spectre des crises précédentes lorsque l’Argentine était en défaut de paiement, alors que l’économie agonisante ne réussit pas à décoller malgré les multiples tentatives de l’Exécutif piloté par le libéral Mauricio Macri.