Lancement à Rabat d’une Déclaration pour une réforme globale et efficiente du système d’éducation et de formation

Lancement à Rabat d’une Déclaration pour une réforme globale et efficiente du système d’éducation et de formation

jeudi, 19 décembre, 2013 à 21:50

Rabat – Des intellectuels, académiciens et politiques marocains ont lancé, jeudi à Rabat, une Déclaration pour une réforme globale et efficiente du système d’éducation et de formation.

La déclaration propose des bases scientifiques pour une réforme du système de l’éducation et de formation, articulées autour de quatre axes ayant trait aux mesures et orientations d’urgence, notamment l’adoption du principe de l’accumulation des connaissances dans le traitement des défaillances, la promotion du rôle des établissements scolaires nationaux et le recours aux conclusions de l’expérience marocaine de l’enseignement en matière de réforme.

A cette occasion, l’ancien ministre et diplomate, Mohamed Lakhsassi a indiqué, au nom de la commission de rédaction de la déclaration, que l’approche nationale pour une réforme globale et efficiente du système de l’éducation et de formation tient en compte la réalité des dysfonctionnements du système éducatif, les préoccupations de l’opinion publique quant aux retombées de ces dysfonctionnements sur la performance des établissements scolaires et la présence d’une volonté politique confirmée à l’occasion du discours royal du 20 août dernier.

Il a mis l’accent sur la dimension nationale de cette initiative, adoptée par un large éventail d’intellectuels, de politiques et d’académiciens (101 signataires), ce qui reflète une approche constructive de l’évaluation du système de l’enseignement au Maroc.

La Déclaration revient sur les principes de base d’une réforme du système éducatif, les dysfonctionnements “flagrants” dont il pâtit et les pistes de réformes “vitales et cruciales”.

Le document appelle également au développement et à la modernisation des méthodes d’enseignement de la langue arabe d’apprentissage et le renforcement de la communication et de la coopération avec les académies de la langue arabe.

Les signataires insistent également sur la promotion de la langue amazighe dans le système éducatif national, appelé également à plus d’ouverture sur les langues étrangères les plus parlées dans le monde et les plus utilisées dans le discours scientifique.

Parmi les signataires figurent, entre autres, Abderrahmane Youssoufi, M’hammed Boussetta, Abdelkrim Ghallab, Mohamed Lahbabi, Allal Sinaceur, Habib El Malki, Abdellah Saaf, Mohamed Achaari, Larbi Messari, Khalid Naciri, Taieb Bennani, Rahma Bourqia, Saad Dine El Otmani, Abdellah Hammoudi, Mohamed Gessous, Tahar Benjelloun, Abdelhadi Tazi, Ahmed Madini et Noureddine Afaya.

Lire aussi

Salé : Un policier contraint d’user de son arme pour arrêter un individu ayant exposé des citoyens et des éléments de la police à un danger imminent

jeudi, 23 janvier, 2020 à 15:05

Un brigadier de police relevant de l’unité mobile de la police de secours à Salé a été contraint, jeudi, de faire usage de son arme de service pour arrêter un individu qui était dans un état anormal

Mexique: arrestation de plus de 2.000 migrants d’Amérique centrale à la frontière sud

jeudi, 23 janvier, 2020 à 11:41

Plus de 2.000 migrants d’Amérique centrale, dont des mineurs, ont été arrêtés en deux jours à la frontière sud, ont annoncé mercredi les autorités mexicaines.

Cyclisme: Richie Porte prend la tête du Tour Down Under

jeudi, 23 janvier, 2020 à 8:45

Coup double à domicile pour l’Australien Richie Porte de l’équipe Trek, qui a remporté jeudi en solitaire la 3è étape du Tour Down Under et s’est emparé de la tête du classement général.