Le Malawi retire sa reconnaissance de la ”RASD” (ministre des Affaires étrangères du Malawi)

Le Malawi retire sa reconnaissance de la ”RASD” (ministre des Affaires étrangères du Malawi)

vendredi, 5 mai, 2017 à 18:06

Rabat – Le Malawi a retiré sa reconnaissance de la fantomatique “RASD”, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères du Malawi, M. Francis Kasaila.

”La République du Malawi a décidé de retirer sa reconnaissance de la RASD qu’elle a reconnue le 6 mars 2014, et de maintenir une position neutre vis-à-vis du conflit régional autour du Sahara”, a souligné M. Kasaila lors d’un point de presse suite à une réunion avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita.

Le Malawi apporte son soutien aux efforts déployés par les Nations Unies, à travers le Secrétaire général et le Conseil de sécurité, pour parvenir à une solution politique durable et mutuellement acceptable à ce différend, a –t-il ajouté.

”Notre pays veut contribuer positivement au processus mené par les Nations unies en maintenant une position neutre sans porter un jugement prématuré sur cette question”, a-t-il indiqué.

Le chef de la diplomatie du Malawi a formulé le vœu que ”cette position de neutralité et de soutien au processus onusien envoie un signal fort à toutes les parties concernées en faveur d’une solution à ce conflit régional de longue date ».

Lire aussi

La déclaration de Laâyoune, un document de référence pour les relations Maroc-Parlacen

samedi, 23 mars, 2019 à 0:01

La présidente du Parlement centraméricain (Parlacen) Irma Amaya a affirmé que la Déclaration de Laâyoune, qui a couronné la réunion du bureau exécutif du Parlacen et du bureau de la Chambre des Conseillers présidé par Hakim Benchamach le 13 juillet 2019, demeure un document de référence et une feuille de route pour l’ensemble des responsables et des composantes du Parlacen.

Journée internationale de la femme: Lancement de la formation de superviseurs femmes des Maisons de l’artisane

vendredi, 22 mars, 2019 à 23:46

Le Secrétariat d’État chargé de l’Artisanat et de l’Économie sociale a procédé, vendredi à Rabat, au lancement d’une initiative visant à former des superviseurs femmes des Maisons de l’artisane.

Le secteur privé, un des principaux piliers du développement inclusif en Afrique (CEA)

vendredi, 22 mars, 2019 à 21:24

Le secteur privé est un des principaux piliers du développement inclusif en Afrique, a relevé, vendredi à Marrakech, la directrice du Bureau de la Commission Economique pour l’Afrique (CEA) en Afrique du Nord, Lilia Hachem Naas.