Le Maroc a fait de Tanger une cité portuaire au rayonnement commercial international (journal français)

Le Maroc a fait de Tanger une cité portuaire au rayonnement commercial international (journal français)

jeudi, 22 août, 2013 à 12:24

Paris – Le Maroc n’a pas lésiné sur les moyens pour faire de la ville de Tanger une cité portuaire au rayonnement commercial international, écrit jeudi le journal français “Le Figaro”.

Depuis 2007, Tanger Med rivalise avec les plus grands ports de la région et a fait du nord du Maroc un carrefour inévitable des échanges maritimes, relève le quotidien, ajoutant que la ville, à la faveur des projets d’envergure réalisés, est devenue le deuxième pôle économique du pays, après Casablanca.

L’auteur de l’article, intitulé “Tanger en plein essor”, précise qu’environ 100 millions d’euros ont été déboursés dans les années 2000, rien que pour l’infrastructure routière et ferroviaire, notant que la ville du Détroit sera reliée à Casablanca par le TGV, premier du continent africain.

 

Lire aussi

L’administration de la prison Moul El Bergui dément que le détenu (H.Z) ait subi un abus quelconque

mercredi, 11 décembre, 2019 à 19:34

L’administration de la prison centrale Moul El Bergui a démenti, mercredi, la teneur de la plainte de la mère du détenu (H.Z), publiée dans un journal national, qui allègue que ledit détenu a subi des abus.

La Jamaïque déterminée à renforcer ses relations de coopération avec le Maroc

mercredi, 11 décembre, 2019 à 16:56

La Jamaïque est déterminée à renforcer et à approfondir ses relations de coopération avec le Royaume du Maroc, notamment à travers la feuille de route pour la coopération couvrant la période 2020-2022, a affirmé, mercredi à Rabat, la ministre des Affaires étrangères et du commerce extérieur de la Jamaïque, Mme Kamina Johnson Smith.

COP25: M. Boudra plaide pour la territorialisation du financement pour faire face aux défis du dérèglement climatique

mercredi, 11 décembre, 2019 à 16:20

Le président de l’organisation Cités et gouvernements locaux unis (CGLU-Monde) et président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), Mohamed Boudra, a préconisé, mercredi à Madrid, une territorialisation optimale du financement climatique pour permettre aux gouvernements locaux de faire face aux défis du changement climatique.