Le mois sacré de Ramadan débute mercredi au Maroc

Le mois sacré de Ramadan débute mercredi au Maroc

lundi, 8 juillet, 2013 à 21:45

Rabat – Le mois sacré de Ramadan débutera mercredi au Maroc, a annoncé lundi soir le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Dans un communiqué, le ministère précise que les Nadirs et les délégués des Affaires islamiques à travers le Royaume ainsi que les Unités des Forces armées royales associées à l’observation ont confirmé, lundi 29 Chaâbane 1434 de l’hégire correspondant au 8 juillet 2013, après la prière d’Al-Maghrib, la non observation du croissant lunaire annonçant le mois sacré de Ramadan.

Le mois de Chaâbane aura épuisé ses 30 jours et le 1-er jour du mois sacré de Ramadan 1434 de l’Hégire correspondra ainsi au mercredi 10 juillet 2013, ajoute le communiqué.

Puisse Dieu, en ce mois béni, combler de Ses faveurs SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et renouveler pareille occasion pour le Souverain dans la grandeur et la gloire, pour SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et l’ensemble des membres de l’Illustre Famille royale dans les bienfaits et pour le peuple marocain et l’ensemble de la Oumma islamique dans le progrès, la prospérité, la sécurité et la quiétude, conclut le communiqué.

Lire aussi

L’expérience marocaine est avant-gardiste en matière de systèmes d’information météorologique

mardi, 19 février, 2019 à 20:52

L’expérience marocaine en matière de systèmes d’information météorologique est réussie et avant-gardiste, a affirmé, mardi au Caire, le directeur de la Direction de la Météorologie Nationale (DMN), Omar Chafaqui.

“Al Moutmir” de l’OCP débarque à Moammedia

mardi, 19 février, 2019 à 20:12

Le Groupe OCP a installé, mardi, son dispositif d’accompagnement des agriculteurs, “Al Moutmir Li Khadamat Al Qorb”, à Mohammedia pour la quatrième étape de la phase dédiée aux cultures maraichères.

La politique du médicament un véritable cheval de bataille de la stratégie sanitaire du Maroc

mardi, 19 février, 2019 à 19:19

La politique du médicament constitue, sans équivoque, un véritable cheval de bataille de la stratégie sanitaire du Maroc, a assuré, mardi à Rabat, le ministre de la Santé, Anass Doukkali.