Le retrait du marché de l’antitussif “Pneumorel” est un acte routinier issu d’une analyse bénéfice/risque défavorable

Le retrait du marché de l’antitussif “Pneumorel” est un acte routinier issu d’une analyse bénéfice/risque défavorable

jeudi, 14 février, 2019 à 10:46

Rabat-Le retrait du marché de l’antitussif “Pneumorel” est un acte routinier au niveau du ministère de la Santé, issu d’une analyse bénéfice/risque défavorable, a indiqué le Directeur du médicament et de la pharmacie au ministère de la santé, Jamal Taoufik.

“C’est un acte tout à fait banal et routinier dans le domaine des médicaments qui répond à des principes très importants”, a-t-il affirmé, précisant que l’un de ces principes stipule que tout produit doit répondre à une analyse de son rapport bénéfice/risque. Il s’agit de répondre à la question de savoir quels sont les bénéfices attendus et les risques encourus avec la prise d’un certain médicament, a-t-il insisté, mercredi, dans une déclaration à la MAP.

“Le produit reste ainsi disponible tant que le rapport penche pour le bénéfice, mais si c’est le contraire qui se produit le médicament est retiré par précaution”, a ajouté M. Taoufik, notant que “cette analyse constante est menée dans le cadre d’une cellule de vigilance qui suit cette situation au quotidien et veille à la sécurité des citoyens”.

Ainsi, “le retrait de ce produit est intervenu suite à certaines alertes relatives à des troubles du rythme cardiaque chez quelque patients sans conséquence graves”, a-t-il dit, relevant qu'”en cas d’alertes de ce genre il est procédé à un rappel de lots, en adressant un appel aux laboratoires pour ne plus acheminer le médicament en question sur le marché et aux citoyens de ne plus l’utiliser, même si dans ce cas précis le risque est très faible”.

Par ailleurs, M. Taoufik a souligné que “”Pneumorel” est un antitussif qui n’est pas largement utilisé et ne peut être considéré comme un médicament vital”, relevant qu’il existe des produits alternatifs à ce produit.

Le ministère de la Santé avait publié une lettre d’information datée du 11 courant affirmant avoir décidé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché et le rappel de tous les lots de “PNEUMOREL 80mg”, utilisé dans le traitement de la toux et pour l’expectoration au cours des bronchopneumopathies.

 

Lire aussi

Avec l’accentuation de la crise financière, l’Argentine est-elle à nouveau entrée dans le cycle vicieux des incertitudes politiques et économiques?

lundi, 19 août, 2019 à 23:56

Au cours de la semaine écoulée, le pays sud-américain a traversé des jours difficiles, rappelant le spectre des crises précédentes lorsque l’Argentine était en défaut de paiement, alors que l’économie agonisante ne réussit pas à décoller malgré les multiples tentatives de l’Exécutif piloté par le libéral Mauricio Macri.

Maroc-Sierra Léone: Pour renforcer la coopération en matière de formation professionnelle

lundi, 19 août, 2019 à 20:49

Rabat – Le secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle, Mohamed Rherras, s’est entretenu, lundi à Rabat, avec la ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la République de Sierra Leone, Nabeela Tunis, des moyens de renforcer la coopération dans le domaine de l’éducation, de la formation professionnelle et l’enseignement supérieur. Cette […]

La Sierra Leone exprime sa reconnaissance vis-à-vis des initiatives de soutien du Maroc

lundi, 19 août, 2019 à 20:16

Lors d’un entretien avec le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani, la diplomate sierra-léonaise a mis en avant le soutien technique et financier que le Maroc a apporté à son pays lors de l’épidémie d’Ebola et le souci du Royaume de maintenir un pont aérien avec la Sierra Léone tout au long de cette période difficile.