Le retrait du marché de l’antitussif “Pneumorel” est un acte routinier issu d’une analyse bénéfice/risque défavorable

Le retrait du marché de l’antitussif “Pneumorel” est un acte routinier issu d’une analyse bénéfice/risque défavorable

jeudi, 14 février, 2019 à 10:46

Rabat-Le retrait du marché de l’antitussif “Pneumorel” est un acte routinier au niveau du ministère de la Santé, issu d’une analyse bénéfice/risque défavorable, a indiqué le Directeur du médicament et de la pharmacie au ministère de la santé, Jamal Taoufik.

“C’est un acte tout à fait banal et routinier dans le domaine des médicaments qui répond à des principes très importants”, a-t-il affirmé, précisant que l’un de ces principes stipule que tout produit doit répondre à une analyse de son rapport bénéfice/risque. Il s’agit de répondre à la question de savoir quels sont les bénéfices attendus et les risques encourus avec la prise d’un certain médicament, a-t-il insisté, mercredi, dans une déclaration à la MAP.

“Le produit reste ainsi disponible tant que le rapport penche pour le bénéfice, mais si c’est le contraire qui se produit le médicament est retiré par précaution”, a ajouté M. Taoufik, notant que “cette analyse constante est menée dans le cadre d’une cellule de vigilance qui suit cette situation au quotidien et veille à la sécurité des citoyens”.

Ainsi, “le retrait de ce produit est intervenu suite à certaines alertes relatives à des troubles du rythme cardiaque chez quelque patients sans conséquence graves”, a-t-il dit, relevant qu'”en cas d’alertes de ce genre il est procédé à un rappel de lots, en adressant un appel aux laboratoires pour ne plus acheminer le médicament en question sur le marché et aux citoyens de ne plus l’utiliser, même si dans ce cas précis le risque est très faible”.

Par ailleurs, M. Taoufik a souligné que “”Pneumorel” est un antitussif qui n’est pas largement utilisé et ne peut être considéré comme un médicament vital”, relevant qu’il existe des produits alternatifs à ce produit.

Le ministère de la Santé avait publié une lettre d’information datée du 11 courant affirmant avoir décidé de suspendre l’autorisation de mise sur le marché et le rappel de tous les lots de “PNEUMOREL 80mg”, utilisé dans le traitement de la toux et pour l’expectoration au cours des bronchopneumopathies.

 

Lire aussi

Settat : Une femme mécène finance la construction d’un lycée dans une commune rurale

samedi, 16 février, 2019 à 18:48

Deux conventions de partenariat relatives à la construction d’un lycée et la restauration d’une école dans la commune rurale d’Ouled Fares (cercle de Ben Ahmed) a été signée

Salé: Arrestation de deux individus pour leur implication présumée dans une affaire de trafic de cocaïne

samedi, 16 février, 2019 à 17:26

La brigade de la police judiciaire de Salé a arrêté, samedi après-midi, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Appel à davantage d’efforts pour protéger les zones humides de la région Laâyoune-Sakia El Hamra

samedi, 16 février, 2019 à 15:25

Les participants à une rencontre régionale, tenue vendredi à Laâyoune, ont appelé toutes les parties prenantes au niveau de Laâyoune-Sakia El Hamra à s’engager davantage pour accroître les efforts visant la protection des zones humides (ZH) situées dans cette région.