Les professionnels du tourisme à Mirleft mettent la dernière touche aux préparatifs de la saison estivale

Les professionnels du tourisme à Mirleft mettent la dernière touche aux préparatifs de la saison estivale

mercredi, 1 juillet, 2020 à 11:52

-Par : Abdellah Lbochouari-

Mirleft (province de Sidi Ifni) – Les unités hôtelières de Mirleft, dans la province de Sidi Ifini, mettent la dernière touche à leurs préparatifs pour la saison estivale avec des offres alléchantes pour attirer notamment les touristes marocaines, tout en veillant au respect des mesures sanitaires pour prévenir tout risque de propagation du nouveau Coronavirus.

Plusieurs unités hôtelières de cette importante destination touristique de la région Guelmim-Oued Noun bouclent actuellement les mesures prévues dans le cadre du protocole sanitaire, en mettant en place toutes les précautions nécessaires contre le Covid-19, notamment le respect de la distanciation physique, la désinfection des chambres et des lieux de restauration et de divertissement et la mise à disposition du gel hydro-alcoolique.

Les gérants de certains hôtels ont confié à la MAP avoir déjà enregistré des réservations pour les premières semaines du mois d’août émanant de clients qui ont l’habitude de passer leurs vacances dans cette région connue pour la beauté de ses plages et de ses paysages, ce qui laisse augurer d’une bonne saison estivale à même de compenser les pertes encaissées durant la période de confinement.

Pour Ahmed Bourma, gérant de l’une de ces unités, la gestion de l’après-confinement est “un peu compliquée” puisque ce sont les étrangers qui constituent la clientèle habituelle de ces lieux. Mais à cause de la fermeture des frontières, a-t-il dit, les hôteliers de Mirleft ont été dans l’obligation de se tourner vers le tourisme intérieur.

Il a souligné que les nationaux, qui représentent habituellement 40 à 50% des clients de ces hôtels durant les mois de juillet et août, vont être la principale clientèle cet été à cause du contexte exceptionnel né de la crise du Covid-19, avec l’avantage de leur permettre de découvrir le charme de cette région et la beauté de ses paysages et de ces plages de renommée internationale.

Outre les réductions sur les frais de séjour, M. Bourma a concocté des offres pour les familles marocaines, en les encourageant à réserver pour une semaine toutes les chambres de l’hôtel à des tarifs promotionnels pour se sentir en sécurité durant cette période de propagation du virus et prendre possession des lieux en vue de passer des vacances en toute intimité et dans une ambiance familiale chaleureuse.

M. Mohamed Bouhil, directeur d’une autre unité d’hébergement, a déploré les pertes subies par le secteur hôtelier durant cette période d’arrêt de l’activité consécutive à la crise du Covid-19, dans cette région très prisée par les touristes marocains et étrangers durant l’été.

“Nous avons pris un ensemble de mesures pour préserver la santé et le bien-être de nos clients pour leur permettre de renouer avec les plaisirs des vacances et de la mer”, a-t-il assuré.

En dépit des doutes qui planent encore sur l‘avenir, les professionnels du tourisme sont confiants de la reprise du secteur après la période difficile du confinement et de l’état d’urgence sanitaire.

Le délégué régional du Tourisme, Sidi Ahmed Raji Alaoui avait déclaré à la MAP que le secteur touristique à Guelmim-Oued Noun mise sur ses atouts naturels diversifiés (plages, montagnes, oasis et désert), ajoutant que cette dynamique sera renforcée davantage par le lancement, avec le soutien du Conseil régional, d’une ligne aérienne entre Guelmim et les îles Canaries.

Les opérateurs touristiques de la région se penchent actuellement sur l’élaboration d’un programme promotionnel visant à mettre en valeur la destination comme zone sûre au temps de Covid-19 et à créer un produit touristique adapté aux besoins de leurs nouveaux clients, dont 75% seraient des touristes marocains, a-t-il poursuivi.

Il a relevé que le produit touristique de Guelmim-Oued Noun est basé notamment sur ce qui est rural, mais aussi et surtout sur l’offre balnéaire grâce à une bande côtière s’étendant de Sidi Ifni à Tan-Tan, qui serait un choix préféré pour les familles marocaines en été.

Lire aussi

Interpellation de quatre individus à Laâyoune et Boujdour, soupçonnés d’implication dans la migration clandestine et le trafic des êtres humains (DGSN)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:35

La police judiciaire de la ville de Laâyoune a réussi mardi soir, en coordination avec son homologue de Boujdour et sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à interpeller quatre individus âgés entre 30 et 40 ans, dont un Sénégalais et un autre de la Guinée-Conakry, soupçonnés de liens avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration illégale et le trafic des êtres humains.

Explosion à Beyrouth: 15 milliards de dollars de pertes (président)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:07

Quelque 15 milliards de dollars est le coût des dégâts causés à Beyrouth par l’explosion dévastatrice survenue dans son port, a annoncé mercredi le président du Liban Michel Aoun.

Hausse du déficit budgétaire à 41,9 MMDH à fin juillet

mercredi, 12 août, 2020 à 17:39

Le déficit budgétaire a atteint à fin juillet 2020 quelque 41,9 milliards de dirhams (MMDH), contre 24,2 MMDH à la même date de l’année dernière, selon la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée mercredi par le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.