L’initiative d’autonomie illustre les efforts audacieux du Maroc pour le règlement du conflit du Sahara (élu sahraoui)

L’initiative d’autonomie illustre les efforts audacieux du Maroc pour le règlement du conflit du Sahara (élu sahraoui)

samedi, 12 octobre, 2019 à 8:26

Nations-Unies (New York)- L’initiative d’autonomie illustre les efforts audacieux déployés par le Maroc pour parvenir à un règlement définitif au conflit artificiel autour du Sahara marocain, a souligné, devant la 4ème Commission des Nations-Unies, M. Abdelfattah Mekki, député sahraoui représentant le cercle d’Aoussard.

S’adressant aux membres de la Commission, M. Mekki a souligné que “face à des adversaires qui ne cherchent pas la paix dans une région en proie à des crises sécuritaires majeures, le Maroc a fait montre d’une grande audace pour trouver une solution permettant de parvenir à une paix durable, répondre aux aspirations des habitants de la région et mettre fin aux souffrances de la population des camps de Tindouf, et ce à travers l’initiative d’autonomie”.

44 ans après l’éclatement de ce conflit artificiel, “la question du Sahara est toujours devant les instances internationales compétentes”, a relevé le parlementaire marocain, notant qu’après une succession de médiateurs et d’envoyés spéciaux, et une série de résolutions, la communauté internationale est aujourd’hui convaincue que la solution doit être fondamentalement consensuelle, pratique et réaliste”.

Et de rappeler que depuis 2004, le Conseil de sécurité des Nations-Unies avait définitivement abandonné l’option référendaire, et que désormais toutes les résolutions de cette instance “soulignent la nécessité d’une solution politique réaliste, pragmatique et durable, basée sur le compromis”.

M. Mekki a déploré que malheureusement la bonne volonté du Maroc et sa politique de main tendue reste confrontée à l’obstination du polisario et ses dirigeants “à rejetter toutes les propositions” de compromis.

Lire aussi

Covid-19: 53% des Espagnols entament la 1ère phase du déconfinement

lundi, 25 mai, 2020 à 15:09

Avec l’accord donné par le gouvernement au déconfinement de la région de Madrid, Barcelone et d’une grande partie de la région de Castille et Léon, environ 53% des Espagnols (52 millions de personnes) entament ce lundi la 1ère phase du plan de déconfinement, que le reste du pays a commencé ces dernières semaines.

Covid-19 : baisse de 46,6 % du PIB tunisien au 2è trimestre 2020 (Etude)

lundi, 25 mai, 2020 à 14:48

Le Produit Intérieur Brut (PIB) tunisien devrait baisser de 46,4% au 2e trimestre 2020 en raison de la crise engendrée par le Covid-19, selon l’Institut Tunisien de la Compétitivité et des Etudes Quantitatives (ITCEQ).

Covid-19/Espagne: les mesures répressives adoptées visent à protéger la sécurité sanitaire des citoyens

lundi, 25 mai, 2020 à 14:29

Malgré l’allègement des restrictions imposées par l’état d’alerte décrété depuis le 14 mars en Espagne, pour lutter contre la propagation de la pandémie du coronavirus (Covid-19), les autorités continuent à mettre en oeuvre les dispositions du confinement et à appliquer des mesures répressives à l’encontre des contrevenants, en vue de protéger la sécurité sanitaire des citoyens.