Enquête pour élucider un double meurtre à Marrakech

Enquête pour élucider un double meurtre à Marrakech

dimanche, 2 août, 2020 à 11:48

Rabat – Le service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech a ouvert, dimanche, une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent, pour élucider les circonstances du crime commis par une femme de 50 ans, qui a tué deux enfants de son époux.

Les services de la police judiciaire avaient entamé, dimanche matin, les procédures de constatation des corps sans vie des deux mineurs, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant qu’il s’agit d’un garçon et d’une fille âgés respectivement de 12 et 14 ans, l’un d’eux a été victime d’étranglement dans une chambre au premier étage du domicile familial sis au quartier “Kasbah” à Marrakech, tandis que la fille a été poignardée à l’aide d’une arme blanche sur le toit de la même maison.

Les données préliminaires de l’enquête révèlent un soupçon d’implication de la belle-mère dans ce crime pour des raisons et des motifs que l’enquête préliminaire est en train d’en déterminer la nature, ajoute la même source.

La mise en cause a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d’élucider tous les tenants et aboutissants de cet homicide, conclut la DGSN.

Lire aussi

Interpellation de quatre individus à Laâyoune et Boujdour, soupçonnés d’implication dans la migration clandestine et le trafic des êtres humains (DGSN)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:35

La police judiciaire de la ville de Laâyoune a réussi mardi soir, en coordination avec son homologue de Boujdour et sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à interpeller quatre individus âgés entre 30 et 40 ans, dont un Sénégalais et un autre de la Guinée-Conakry, soupçonnés de liens avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration illégale et le trafic des êtres humains.

Explosion à Beyrouth: 15 milliards de dollars de pertes (président)

mercredi, 12 août, 2020 à 18:07

Quelque 15 milliards de dollars est le coût des dégâts causés à Beyrouth par l’explosion dévastatrice survenue dans son port, a annoncé mercredi le président du Liban Michel Aoun.

Hausse du déficit budgétaire à 41,9 MMDH à fin juillet

mercredi, 12 août, 2020 à 17:39

Le déficit budgétaire a atteint à fin juillet 2020 quelque 41,9 milliards de dirhams (MMDH), contre 24,2 MMDH à la même date de l’année dernière, selon la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée mercredi par le ministère de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration.