Le ministère de la santé dément le limogeage de 31 responsables de ses services centraux

Le ministère de la santé dément le limogeage de 31 responsables de ses services centraux

samedi, 16 mars, 2019 à 21:05

Rabat – Le ministère de la santé a démenti samedi que 31 responsables de ses services centraux aient été limogés.

En réaction à des informations rapportées à ce sujet par un journal samedi, ce département affirme dans un communiqué que le ministre de la santé a rendu public le 13 mars courant un appel à candidatures pour pourvoir 31 postes vacants de chefs de services à l’administration centrale.

La même source précise que les responsables qui étaient chargés de ces services ont été soit promus à d’autres postes de responsabilités en tant que chefs de division, soit mis à la retraite. Par conséquent, ajoute-t-on, les postes de responsabilité précités sont devenus vacants et gérés par intérim.

Lire aussi

Le ministère de l’Education nationale réitère sa disposition à poursuivre le dialogue autour de toutes les questions susceptibles de promouvoir le système éducatif

vendredi, 24 mai, 2019 à 9:45

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, département Education nationale, a réitéré, jeudi, sa disposition à poursuivre le dialogue autour de tout ce qui de nature à promouvoir le système éducatif et renforcer la stabilité des acteurs de l’éducation.

Le Maroc, un leader en matière de conservation de la faune dans la région sahélo-saharienne

jeudi, 23 mai, 2019 à 23:52

Le Maroc est considéré comme un leader au niveau de la région sahélo-saharienne en matière de conservation de la faune au vu des résultats atteints en matière de développement de stocks importants d’espèces menacées au niveau de 29 réserves de faune, a affirmé, jeudi à Rabat, le Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi.

Un technicien détaché au district provincial de sûreté de Biougra devant la justice pour corruption

jeudi, 23 mai, 2019 à 21:23

Un technicien de troisième grade faisant partie des cadres interministériels détachés dans le district provincial de sûreté de Biougra a été déféré jeudi devant le parquet, pour son implication présumée dans une affaire de corruption, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).