Prison locale de Tanger: Décès d’un pensionnaire à la suite d’une méningite

Prison locale de Tanger: Décès d’un pensionnaire à la suite d’une méningite

mercredi, 12 juin, 2019 à 21:47

Rabat – L’administration de la prison locale de Tanger a annoncé le décès d’un prisonnier à la suite d’une méningite, affirmant que des traitements préventifs ont été fournis aux détenus pour prévenir la propagation de la maladie.

Le prisonnier (B.F) est décédé mercredi à l’hôpital provincial Mohammed V de Tanger, à la suite de complications dues à la méningite, a souligné un communiqué de l’établissement pénitentiaire.

Le défunt a été transféré d’urgence à l’hôpital précité le 4 juin, à la suite d’une détérioration soudaine de son état de santé, pour recevoir les soins nécessaires, a précisé la même source.

Dès la détection de ce cas, l’administration de la prison est intervenue en coordination avec la délégation de la santé à la préfecture de Tanger afin de prendre les mesures médicales nécessaires, a noté le communiqué, faisant savoir que des traitements préventifs ont été prodigués à plusieurs détenus et fonctionnaires pour endiguer la propagation de cette maladie.

Grâce aux mesures préventives adoptées, aucun autre cas n’a été enregistré, a indiqué la même source, ajoutant que le service de soin médical à la prison locale de Tanger suit de près cette situation, en coordination avec la délégation susmentionnée.

Lire aussi

Casablanca: Une femme arrêtée pour possession et trafic de psychotropes

dimanche, 23 février, 2020 à 17:50

La police judiciaire de Casablanca a arrêté, dimanche matin, une femme âgée de 36 ans, pour son implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de psychotropes, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Italie : 132 cas du Covid-19, une dizaine villes en quarantaine

dimanche, 23 février, 2020 à 17:41

Un total de 132 cas de contaminations au nouveau coronavirus Covid-19 ont été recensés en Italie, a annoncé dimanche le chef de la Protection civile, Angelo Borrelli, en rappelant que l’épidémie a fait deux morts dans ce pays où une dizaine de villes ont été mises en isolement pour environ deux semaines.

Meknès : Des policiers contraints de brandir leurs armes pour arrêter un individu qui agressait des citoyens (DGSN)

dimanche, 23 février, 2020 à 17:37

Des éléments de la brigade de recherches et d’interventions relevant de la préfecture de police de Meknès ont été contraints, dimanche matin, de brandir leurs armes de service, sans en faire usage, pour arrêter un multirécidiviste qui était dans un état d’ébriété avancé et qui exposait des agents de police et des citoyens à une grave agression à l’arme blanche.