• Accueil
Province de Jerada : l’INDH apporte un appui de taille au secteur de l’éducation

Province de Jerada : l’INDH apporte un appui de taille au secteur de l’éducation

dimanche, 24 janvier, 2021 à 12:21

Par Azedine LQADEY

Jerada – L’appui de taille apporté par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) au secteur de l’éducation au niveau de la province de Jerada, qui compte onze communes rurales, a contribué amplement à l’encouragement de la scolarité et la lutte contre le phénomène de l’abandon scolaire.

Les nombreux projets réalisés ou en cours dans le cadre de l’INDH sont un témoin éloquent des efforts déployés depuis le lancement de ce grand chantier royal pour lutter contre le phénomène de la déperdition scolaire et assurer une éducation inclusive, équitable et de qualité pour tous.

La province de Jerada s’est fortement engagée, à l’instar des autres provinces et préfectures du Royaume, dans la concrétisation des objectifs et orientations de l’Initiative nationale pour le développement humain, et ce depuis son lancement par SM le Roi Mohammed VI en 2005, a déclaré à la MAP le chef de la Division de l’action sociale (DAS), Jalal Tagmouti.

Et d’ajouter que d’importants moyens ont été mobilisés aussi bien pour la création d’unités du préscolaire, notamment en milieu rural, que pour l’encouragement de la scolarité et la lutte contre le décrochage scolaire, plus particulièrement chez les élèves issus des communes rurales, et ce à travers la création de structures d’accueil et l’acquisition de bus de transport scolaire.

Ainsi, dans le cadre du soutien apporté par l’INDH pour la généralisation et le développement du préscolaire au niveau de l’ensemble du territoire de la province, il a été procédé à la création de 34 unités de préscolaire, dont 24 établies en milieu rural.

Ces 34 unités ont nécessité une enveloppe budgétaire de l’ordre de 7,37 millions de dirhams, englobant les travaux de construction et de mise à niveau ainsi que les frais d’équipement et de fonctionnement, et ce en partenariat avec la Fondation marocaine pour la promotion de l’enseignement préscolaire.

Ces projets reflètent l’intérêt accordé par l’INDH au développement de la petite enfance, d’autant plus qu’aujourd’hui, il est communément admis que l’enseignement préscolaire joue un rôle déterminant pour le développement cognitif et social des enfants et conditionne ainsi le bon déroulement de leur parcours éducatif.

Quant aux maisons de l’étudiant et de l’étudiante (Dar Talib et Dar Taliba), elles sont au nombre de cinq au niveau de la province. Ces structures d’accueil, situées dans les communes de Lamrija, Gafait, Touisset et Aîn Bni Matahar, permettent aux bénéficiaires de poursuivre leurs études et formations dans de meilleures conditions, et les incitent à persévérer sur la voie de la réussite et de l’excellence.

Deux autres structures sont par ailleurs en cours de construction dans les communes de Lamrija et Jerada avec une contribution de 8,4 millions de dirhams de l’INDH, qui a participé aussi à l’extension de la maison de l’étudiant à Jerada et ce, en assurant l’acquisition des équipements nécessaires pour un montant de 500.000 dirhams.

Approchées par la MAP, des bénéficiaires des services de Dar Taliba dans la commune de Aïn Bni Mathar ont souligné que cet établissement est un bol d’oxygène dans la mesure où elle leur a permis de surmonter les problèmes d’éloignement et de manque de moyens, qui sont généralement à l’origine de l’abandon scolaire, et de poursuivre leurs études dans un environnement approprié.

Confiant que Dar Taliba leur assure des services et des activités multiples à vocation sociale et éducative, elles ont tenu à saluer les efforts déployés par l’INDH au profit des filles issues de douars éloignés et de familles démunies, afin de les aider à poursuivre leurs études collégiales et secondaires dans un espace agréable et une ambiance chaleureuse.

L’INDH contribue aussi à faciliter l’accès aux services éducatifs pour les élèves du monde rural, garçons et filles, via l’acquisition de bus de transport scolaire afin de leur épargner les problèmes liés à leur déplacement entre leurs domiciles et leurs établissements scolaires, sachant que la distance séparant les deux lieux atteint dans certains cas plusieurs kilomètres.

Ainsi, les 27 véhicules mis à disposition par l’INDH contribuent de manière efficiente dans la lutte contre la déperdition scolaire et l’amélioration des indicateurs de scolarisation en milieu rural.

Dans une déclaration à la MAP, l’élève Mohamed Mahjoubi du lycée Ibn Khaldoun à Aïn Bni Mathar a assuré que le transport scolaire est une aubaine pour lui, puisque la distance à parcourir entre le lycée et son douar s’élève à 18 km.

’’Avec le service du transport scolaire, je me déplace sans aucun problème et dans de bonnes conditions pour poursuivre mes cours, et je gagne plus de temps que je consacre à mes études en toute tranquillité. Merci pour l’INDH’’, a-t-il dit.

Lire aussi

Approbation d’une convention portant sur la création d’une Faculté des sciences appliquées à Chichaoua

mardi, 2 mars, 2021 à 23:36

Le Conseil Régional de Marrakech-Safi a approuvé, lundi, lors de sa session ordinaire au titre du mois de mars, une convention de partenariat portant sur la création d’une Faculté des Sciences Appliquées au niveau de la province de Chichaoua.

L’Association d’amitié maroco-israélienne voit le jour aux Etats-Unis

mardi, 2 mars, 2021 à 22:35

Une Association d’amitié maroco-israélienne (MIFA) a vu le jour récemment aux Etats-Unis, dans le but de renforcer les relations entre les deux pays.

L’intégration de l’informel tributaire d’un climat des affaires local “adapté” (économiste)

mardi, 2 mars, 2021 à 22:11

L’intégration de l’informel, un fléau qui pèse sur l’économie nationale, est tributaire, entre autres, de la capacité des collectivités territoriales de créer un climat des affaires local “adapté”, a souligné, mardi, l’économiste Najib Saoumai.