• Accueil
Ramadan : L’ambiance nocturne manque aux noctambules de Béni Mellal, le respect du confinement prime

Ramadan : L’ambiance nocturne manque aux noctambules de Béni Mellal, le respect du confinement prime

mardi, 19 mai, 2020 à 17:27

-Par : Nouamane LABIDI-

Béni Mellal – Débats ramadanesques nocturnes dans les terrasses de cafés, Tarawih et balades nocturnes, les noctambules invétérés de Béni Mellal, semblent avoir rompu avec leurs habitudes liées au mois sacré du Ramadan, célébré cette année sous le signe du confinement imposé par le Royaume pour circonscrire le Covid-19.

Après la rupture du jeûne et la prière des Tarawih, les Mellalis hommes et femmes s’éparpillaient dans les coins les plus en vogue de la ville. Les plus jeunes s’attablent dans les cafés dégustant un express mousseux, histoire de respirer un bon bol d’air après leur retour des Tarawins.

Les femmes préfèrent flâner dans les commerces de l’ancienne médina de la ville appelée la Kasbah. Les familles et jeunes mariés quant à eux trouvent refuge aux jardins d’Ain Asserdoune pour se détendre après une longue journée de jeûne et de travail.

Ainsi semblaient les images d’un Ramadan normal à Béni Mellal. Toutefois avec l’imposition du confinement, les Mellalis ont dû renoncer à leurs habitudes festives, à leurs tournois de mini-foot, aux longues balades post-Ftour et aux veillées dans les cafés entre copains à leur plus grand bénéfice, estime, Omar, habitant de l’ancienne médina (Kasbah).

Optimistes de nature, les Mellalis sont plus que jamais convaincus par l’impératif de respecter les mesures de confinement et les gestes barrières émises par les autorités publiques du pays pour contenir la propagation du nouveau coronavirus en se conformant aux décisions des autorités gouvernementales.

Les avenues les plus célèbres à l’image du Boulevard Hassan II et celui des FAR ou encore du quartier estudiantin Ouled Hamdane, semblent tous quasi déserts. La population est consciencieuse des effets du nouveau Coronavirus et elle est convaincue qu’il n’y a pas d’autres choix pour éviter la propagation de cette épidémie que de se claquemurer chez soi.

Suivant les instructions gouvernementales à la lettre, les Mellalis ont ainsi montré un bel exemple de civisme en évitant les déplacements inutiles et en veillant à éviter tout contact physique. Bien plus ils ont renoncé à leurs rituels nocturnes et diurnes combien indispensables pour eux pendant chaque mois sacré du Ramadan.

Pour les Mellalis, il n’y a pas d’autres choix pour gérer cette crise sanitaire que de se conformer aux mesures des autorités publiques qui ne ménagent aucun effort pour endiguer le virus, nous rappelle, Hafsa, commerçante de délices ramadanesques à la Kasbah.

Outre les nouvelles mesures mises en place par l’exécutif, les autorités locales au niveau de la région Béni Mellal- Khénifra ont entrepris une batterie de mesures proactives et directes dans le cadre de la vigilance, la veille et la prévention contre la propagation de la pandémie mondiale du coronavirus (Covid-19).

Ces mesures prises par les autorités de la Wilaya de la région Béni Mellal-Khénifra portent aujourd’hui leurs fruits. La province de Béni Mellal est indemne du Covid-19. Bien plus la ville n’a pas enregistré le moindre cas de contamination depuis 6 jours. Une prouesse selon les Mellalis.

Les autorités locales de la ville, Sûreté Nationale et forces auxiliaires, aux premières lignes de la lutte contre ce mal invisible, sillonnent la ville de bout en bout afin d’imposer le respect des consignes relatives à l’état d’urgence sanitaire, en encadrant et en surveillant les autorisations de déplacement des citoyens conformément aux mesures préconisées par le ministère de l’Intérieur.

L”état est presque normal à Béni Mellal, notre santé passe avant tout, avant les longues soirées ramadanesques dans les cafés ou encore les balades entre noctambules, a lancé Ba Mohamed, gardien de voiture au quartier Ouled Hamdane (campus universitaire de Béni Mellal).

Si la ville de Béni Mellal est désormais indemne de tout cas confirmé du coronavirus, cette importante réalisation est le fruit des efforts colossaux et des mesures proactives prises par le Royaume et mises en oeuvre par les autorités locales et la direction régionale de la Santé qui veillent au grain sur la situation épidémiologique de la région.

Elle est aussi le fruit de l’engagement citoyen de l’ensemble de la population locale et des associations de la société civile et de la mobilisation constante, dont ont fait preuve le personnel soignant civil et militaire.

Lire aussi

Développement rural: 6.982 projets lancés sur la période 2017-2020

jeudi, 21 janvier, 2021 à 23:50

Un total de 6.982 projets et actions dans le secteur du développement rural ont été lancés, dont 4.145 achevés, sur la période 2017-2020 pour une enveloppe de 27 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

Des agents de voyage et des professionnels examinent les moyens de promouvoir la destination Dakhla

jeudi, 21 janvier, 2021 à 23:40

Une vingtaine d’agents de voyages marocains, issus de plusieurs régions du Royaume, ont fait le déplacement à Dakhla où ils ont examiné avec les professionnels locaux les moyens à mettre en œuvre pour promouvoir cette destination.

Le SG de l’ONU condamne avec force le double attentat-suicide à Bagdad

jeudi, 21 janvier, 2021 à 23:32

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné jeudi, “avec force” le double attentat-suicide meurtrier perpétré contre des civils sur un marché de Bagdad.