Remise des premières cartes de séjour aux bénéficiaires de l’opération de régularisation des étrangers en situation illégale au niveau d’Oujda-Angad

Remise des premières cartes de séjour aux bénéficiaires de l’opération de régularisation des étrangers en situation illégale au niveau d’Oujda-Angad

dimanche, 16 février, 2014 à 11:28

Oujda – Des cartes de séjour ont été remises, samedi à Oujda, aux premiers bénéficiaires de l’opération exceptionnelle de régularisation des étrangers en séjour illégal au niveau de la préfecture d’Oujda-Angad.
Cette opération, qui a connu la distribution de 20 cartes de séjour, s’est déroulée en présence des autorités locales, des services de sécurité et des acteurs de la société civile.
S’exprimant à cette occasion, Mme Majdouline Hankouri de la préfecture d’Oujda-Angad a fait savoir que parmi les 470 demandes reçues, 160 ont été traités par la commission locale, 52 demandes ont été approuvées, 89 ont été rejetés et seront remises à la commission nationale pour les traiter, tandis que le reste est en cours d’examen.
Les 52 demandes approuvées par la commission locale ont été déposées par des étrangers originaires notamment du Mali, du Nigeria, la Guinée, du Cameroun, du Burkina Faso, du Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Tunisie, et l’Algérie, a-t-elle signalé.
Pour sa part, le directeur de la Commission régionale des droits de l’Homme Oujda-Figuig, Mohamed Amarti, a souligné que cette opération exceptionnelle et unique au niveau de l’Afrique et de la région MENA, s’inscrit dans une approche légale et humanitaire qui prend en considération la situation de ces catégories qui vivent au Maroc depuis plusieurs années.
Ces cartes garantissent pour les immigrants bénéficiaires de vivre légalement sur le territoire marocain, comme elles leur assure les droits de l’intégration culturel, économique et sociale, a-t-il ajouté, soulignant, dans ce sens, les efforts qui doivent être déployés pour faciliter l’intégration de ces étrangers dans la société marocaine notamment en ce qui concerne l’insertion professionnelle, les services de santé, le logement et la formation professionnelle.
Le Maroc a lancé du 1er janvier au 31 décembre 2014 une opération exceptionnelle de régularisation des étrangers en situation irrégulière. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des Hautes Orientations Royales relatives à la nouvelle politique migratoire du Royaume.

Lire aussi

Réunion à Rabat sur les mécanismes d’une mise en œuvre optimale de la régionalisation avancée

jeudi, 9 décembre, 2021 à 9:24

Le comité de pilotage stratégique de la mise en œuvre de la régionalisation avancée s’est réuni, mercredi à Rabat, à l’effet d’examiner les mécanismes opérationnels à même de garantir une opérationnalisation optimale du chantier de la régionalisation élargie.

La pandémie de covid-19 a contribué à accélérer la transformation numérique (séminaire)

jeudi, 9 décembre, 2021 à 9:22

Les participants à un séminaire organisé, mercredi à Rabat, ont souligné que la pandémie de la covid-19 a contribué à accélérer le rythme d’accès au monde numérique.

Rabat: Lancement de l’exposition régionale sur la biodiversité

jeudi, 9 décembre, 2021 à 9:18

L’exposition régionale de photographies portant sur la “biodiversité” a été lancée, mercredi à Rabat, sous le slogan “Du Sahara marocain au Jbel Musa”, à l’initiative de l’académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra.