Réunion à Rabat sur les mécanismes d’une mise en œuvre optimale de la régionalisation avancée

Réunion à Rabat sur les mécanismes d’une mise en œuvre optimale de la régionalisation avancée

jeudi, 9 décembre, 2021 à 9:24

Rabat – Le comité de pilotage stratégique de la mise en œuvre de la régionalisation avancée s’est réuni, mercredi à Rabat, à l’effet d’examiner les mécanismes opérationnels à même de garantir une opérationnalisation optimale du chantier de la régionalisation élargie.

Cette réunion, à laquelle ont pris part les représentants des départements ministériels signataires du Cadre d’orientation pour la mise en œuvre de l’exercice des compétences des régions, aux côtés des présidents des régions et des Walis, a permis de procéder à une évaluation du précédent mandat, qui a constitué une étape fondatrice au cours de laquelle a été lancé le chantier de définition desdites compétences, notamment celles propres, outre l’examen des mécanismes afférant au nouveau mandat.

Les participants à cette rencontre ont mis en exergue la centralité de ce chantier qui représente un axe important de la mise en œuvre des politiques publiques conformément au Nouveau modèle de développement.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette réunion, la présidente de l’Association des régions du Maroc et présidente du Conseil de la région Guelmim-Oued Noun, Mbarka Bouaida, a expliqué que les mécanismes en question se rapportent essentiellement à la définition des compétences, la détermination des méthodologies de travail, l’amélioration de la qualité des performances et de la convergence entre les stratégies régionales et celles nationales.

Le gouvernement et les régions sont “fortement impliqués” afin de réussir une opérationnalisation optimale de la régionalisation avancée, “compte tenu de la grande importance que SM le Roi Mohammed VI attache aux régions”, a ajouté Mme Bouaida.

Dans une déclaration similaire, le ministre de l’Equipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a souligné “qu’il y a une feuille de route claire et une volonté forte du gouvernement et des présidents des régions pour œuvrer de concert dans le cadre de programmes contractuels”, notant que cette rencontre était justement l’occasion d’échanger autour de cette feuille de route, qui vise à consacrer la région en tant qu’acteur clé du développement économique et social.

Lors de cette rencontre, l’accent a été mis sur la nécessité de définir les compétences propres et communes et de les appliquer sur le terrain, d’œuvrer à la réduction des disparités régionales et de mettre en place les fonds de solidarité régionaux, en plus de l’accélération de la décentralisation régionale et l’opérationnalisation de la charte d’investissement afin d’accompagner les entreprises à l’échelle régionale, a-t-il ajouté.

De son côté, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Fatima-Zahra Mansouri, a fait observer que cette réunion vise à examiner les moyens de renforcer les compétences des régions et de couronner de succès l’opérationnalisation de la régionalisation avancée, “considérée comme principe fondamental dans la Constitution de 2011”.

Le gouvernement a manifesté son adhésion ferme à “ce chantier qui rendra l’administration et les projets encore plus proches des citoyens et des citoyennes”, a-t-elle poursuivi.

De son côté, le président du Conseil de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid a relevé que les régions sont pleinement engagées dans la mise en application d’un programme complémentaire qui se base sur la contractualisation préliminaire dans le cadre des Assises nationales de la régionalisation avancée à Agadir, faisant savoir que “l’opérationnalisation verra le jour au début de l’année prochaine”.

Pour ce qui est des mécanismes de mise en œuvre, Sidi Hamdi Ould Errachid a fait savoir que le partenariat, la sélection et la bonne gouvernance des ressources financières sont à même de donner corps au programme du gouvernement à ce sujet, dans le cadre du respect de la justice spatiale au niveau des régions du Royaume.

Lire aussi

L’action gouvernementale converge avec les dispositions du NMD (Experte)

vendredi, 21 janvier, 2022 à 11:51

L’action gouvernementale évolue dans un sens favorable aux dispositions du Nouveau modèle de développement (NMD), a indiqué, jeudi soir à Casablanca, l’expert-comptable et vice-présidente de l’Ordre des Experts-comptables du Maroc, Laila El Andaloussi, lors de la plénière mensuelle du Centre des jeunes dirigeants d’entreprises(CJD).

France/Covid: près de 19.000 classes fermées, un record depuis le début de la pandémie

vendredi, 21 janvier, 2022 à 11:00

Un total de 18.786 classes sont actuellement fermées en France à cause de la pandémie du Covid-19, ce qui représente 3,56% des 527.200 classes du pays, a annoncé vendredi le ministère de l’Education nationale.

L’IPC annuel moyen en hausse de 1,4% en 2021 (HCP)

vendredi, 21 janvier, 2022 à 9:35

Casablanca – L’indice des prix à la consommation (IPC) annuel moyen a enregistré, au terme de l’année 2021, une augmentation de 1,4% par rapport à l’année 2020, indique le Haut-Commissariat au Plan (HCP).