Saisie dans un local commercial à Berrechid de 88 bouteilles de solution hydroalcoolique d’origine inconnue présentée comme produit stérilisant

Saisie dans un local commercial à Berrechid de 88 bouteilles de solution hydroalcoolique d’origine inconnue présentée comme produit stérilisant

jeudi, 26 mars, 2020 à 21:28

Rabat – La Commission provinciale de contrôle à la ville de Berrechid, a saisi, mardi dernier, dans un local commercial, 88 bouteilles en plastique d’une “solution hydroalcoolique” présentées comme produit stérilisant mais qui ne portent aucune information sur le contenu ni sur l’origine.

Dans un communiqué jeudi le ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’économie verte et numérique indique qu’un procès verbal a été rédigé à ce effet en vue de son transfert devant la justice.

Lire aussi

Coronavirus: Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima consacre 20 MDH pour soutenir les habitants démunis

dimanche, 29 mars, 2020 à 23:11

Le Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a consacré une enveloppe budgétaire de plus de 20 millions de dirhams (MDH) pour fournir aux familles et personnes défavorisées de la région des denrées alimentaires et renforcer les mesures prises pour lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19), notamment en mettant à la disposition de la région des équipements et des produits de stérilisation.

Conseil de la Région Souss-Massa : Mobilisation de 20,2 MDH pour appuyer les efforts de lutte contre le coronavirus

dimanche, 29 mars, 2020 à 23:07

Le Conseil de la Région Souss-Massa a décidé de consacrer 20,2 millions de DH pour appuyer les efforts visant à lutter contre la propagation du nouveau coronavirus (Covid- 19) et à apporter de l’aide à la population en cette circonstance exceptionnelle que traverse le Royaume.

Témara: un inspecteur de police contraint de brandir son arme pour arrêter un individu ayant violé l’état d’urgence sanitaire et menacé la sécurité de policiers (DGSN)

dimanche, 29 mars, 2020 à 22:07

Un inspecteur de police relevant du district de sûreté de Témara a été contraint, dimanche après-midi, de brandir son arme de service sans en faire usage lors d’une intervention sécuritaire pour arrêter un individu âgé de 37 ans ayant intentionnellement violé les mesures de l’état d’urgence sanitaire et qui mettait sérieusement en danger la sûreté des éléments de la police à l’aide d’un objet tranchant.