Salon du cheval d’El Jadida: tous les chemins mènent à l’hippodrome Princesse Lalla Malika

Salon du cheval d’El Jadida: tous les chemins mènent à l’hippodrome Princesse Lalla Malika

mercredi, 2 octobre, 2013 à 14:33

ES: Khalid Atoubatta 

 

El Jadida- Après avoir marqué un court répit, au terme d’une saison estivale d’ambiance gracieusement houleuse, les accueillants Jdidis renouent avec les festivités artistiques, culturelles et sportives, à l’occasion de la 6è édition du Salon du cheval d’El Jadida qui investira, cinq jours durant, les différents espaces de l’hippodrome Princesse Lalla Malika.

Mercredi, les passionnés du cheval, les doukkalis en première ligne, affluaient en masse pour l’ouverture de cette édition 2013, qui semble avoir déjà le pied à l’étrier pour consacrer cet évènement phare du calendrier équin national, portée par une programmation aussi riche que diversifiée et par un engouement grandissant de toutes parts.

“Pas question que je rate ce salon”, confie à la MAP Lhadj Abdeslam, un quinquagénaire venu de Casablanca, qui dit n’avoir jamais manqué la moindre édition depuis le lancement de cette manifestation en 2008.

“J’y vois mes traditions et mes racines. Ca me rappelle tout un mode de vie qui était le mien durant une bonne part de ma vie”, se remémore le commerçant, originaire de Ouled Frej, à environ 46 km d’El Jadida, disant retrouver une seconde jeunesse dès qu’il franchisse le portail de l’hippodrome, sa madeleine de Proust.

“J’attends le weekend pour faire venir l’ensemble des membres de ma famille. Il y en a pour tous les âges et pour tous les goûts et centres d’intérêt”, dit-il.

Les fidèles visiteurs comme Lhadj Abdeslam, on en croise beaucoup dans les couloirs du Salon, attirés chaque année, disent nombre d’entre eux, par l’originalité et la richesse des activités.

Une centaine d’exposants de différentes nationalités et plus de 250 mille visiteurs sont attendus lors de cette édition, organisée sous le signe “Le cheval, vecteur du rayonnement du Maroc”, dans l’ambition de faire ressortir les atouts touristiques d’El Jadida, et de mettre en avant l’héritage culturel et civilisationnel séculaire de cette cité balnéaire.

Placée au centre du processus de développement de la région de Doukkala-Abda, la ville El Jadida, ou “Mazagan”, un creuset d’interactions entre les civilisations et une ville à grande tradition équine, est en droit d’être fière d’accueillir un évènement de telle envergure qui ne cesse de gagner en visibilité sur les échiquiers médiatiques national et international, mais surtout en nombre de visiteurs qui va crescendo au fil des éditions.

Loin d’être un simple rendez-vous festif, cette manifestation, qui offre un témoignage exceptionnel des influences croisées entre les cultures marocaine et d’ailleurs, s’est imposée comme un moteur de la relance économique de par la dynamique renouvelée qu’elle insuffle à nombre d’activités économiques et commerciales, mais surtout au développement de la filière équine nationale.

Sur le volet culturel, le festival sera l’occasion, encore une fois, de valoriser les arts équestres traditionnels. Cette année, des spectacles quotidiens de Tbourida seront donnés par 16 des meilleures Sorbas du Royaume, en plus d’une multitude de conférences à caractère culturel et scientifique, qui examineront les moyens de faire du cheval un vecteur du rayonnement du Maroc, de préserver cette composante de l’identité culturelle des Marocains et d’en faire une turbine du développement socio-économique du monde rural.

Quant aux activités sportives, les projecteurs seront braqués notamment sur les concours de saut d’obstacles (3 étoiles) qui seront disputés dans le cadre du 4ème Morocco Royal Tour, étape des éliminatoires du championnat du monde (zone Afrique du Nord et Moyen-Orient), mais aussi sur le concours “beauté et allure” des chevaux arabes catégorie A et des chevaux barbes.

Organisé sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, par l’association du Salon du cheval, cet évènement, qui investira une superficie de 9 hectares, dont une surface couverte de plus de 20.000 m2, s’est étoffé cette année de plusieurs nouveautés, notamment le concours international de saut d’obstacles, les sept villages d’exposition de la filière équestre et du patrimoine équestre marocain, les nuits équestres avec des artistes marocains et étrangers et la vente aux enchères de chevaux.

Lire aussi

L’Institution du Médiateur du Royaume, “un véritable mécanisme” d’ajustement des comportements administratifs défaillants (M. Benalilou)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:02

L’Institution du Médiateur du Royaume se veut “un véritable mécanisme” de détection et d’ajustement des comportements administratifs défaillants et “un pilier essentiel” pour le soutien des efforts de la bonne gouvernance, a affirmé, mardi, le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou.

Accident mortel d’un jeune à Casablanca: Les investigations n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille motocycliste (communiqué)

mercredi, 8 décembre, 2021 à 22:01

Les investigations diligentées à propos de l’accident mortel d’un jeune motocycliste, survenu le 9 août dernier à Ain Sebaa-Hay Mohammadi, n’ont conclu à aucune violation de la loi par la patrouille des policiers motards, suite à quoi il a été décidé de classer le procès-verbal relatif à ces faits, a affirmé, mercredi, le procureur général du Roi près la Cour d’appel à Casablanca.

Le Haut Conseil d’Etat libyen propose le report de la présidentielle à février

mercredi, 8 décembre, 2021 à 21:57

Le Haut Conseil d’Etat libyen (HCE) a proposé, mercredi, le report à février l’élection présidentielle prévue le 24 décembre.