Un scanner efficace et à bas coût, la haute contribution du Maroc au dépistage précoce du cancer du sein

Un scanner efficace et à bas coût, la haute contribution du Maroc au dépistage précoce du cancer du sein

vendredi, 25 novembre, 2022 à 11:40

Par Fadwa EL GHAZI

Rabat – Un scanner intelligent, efficace, pas nocif et à bas coût pour la détection du cancer du sein, le tout premier genre, c’est la haute invention que le Royaume s’apprête à lancer au service de la communauté internationale pour contribuer à la diminution du taux de mortalité de cette maladie, qui constitue le premier cancer chez les femmes au monde.

De classe mondiale, cette invention qui consiste en la réalisation d’un réseau d’antennes intelligent en technologie micro-ruban pour la détection du cancer du sein par imagerie micro-onde, vient d’être doublement primée au Concours international de l’invention et de l’innovation (iCAN 2022), tenu récemment à Toronto, au Canada, en décrochant la Médaille d’or et le Prix de l’excellence.

Cette prouesse technologique (New Smart Microwave Imaging Scanner For Breast Cancer Detection) est à mettre à l’actif du Pr. Hassan Ammor, directeur du Centre d’innovation technologique de l’École Mohammadia d’ingénieurs (EMI), relevant de l’Université Mohammed V de Rabat (UM5), et son équipe de chercheurs-scientifiques composée du Pr. Karli Radouane, Dr. Er-Reguig Zakaria et des doctorantes Qanoune Samiya et Hammouch Nirmine.

“Notre motivation est de contribuer, dans le domaine de la santé à l’échelle nationale, africaine et par la suite mondiale, à la détection précoce du cancer du sein, le premier cancer chez les femmes au Maroc avec plus de 40.000 nouveaux cas chaque année”, a déclaré le Pr. Hassan Ammor à M24, la chaîne d’information en continu de la MAP.

“Il sera utilisé dans les hôpitaux, les cliniques et les cabinets des médecins. Grâce à un dépistage précoce de grande masse, ce scanner intelligent va ainsi permettre la diminution du taux de mortalité des femmes par le cancer du sein”, espère-t-il.

Il s’agit d’une invention originale et inédite, qui assure une économie de plus de 80% du prix des instruments actuels de détection du cancer du sein. Elle permet, en outre, la détection et la localisation des tumeurs de dimensions inférieures à 2mm, ce qui montre sa grande précision, a expliqué le Pr. Ammor, estimant que ces atouts ont convaincu le jury de primer cette invention marocaine.

Pour la prochaine étape, il a fait savoir que des tests ont déjà été effectués sur des seins artificiels, avec des résultats prometteurs, et que des tests cliniques sont prévus pour bientôt.

“Nous espérons le soutien financier des industriels dans le cadre d’un partenariat public-privé pour finaliser notre prototype et passer à la commercialisation”, a-t-il dit.

A cette occasion, le président de l’UM5, Mohammed Rhachi, a tenu à féliciter chaleureusement les inventeurs et innovateurs pour les résultats obtenus, tout en saluant les efforts louables consentis par les staffs pédagogique et administratif pour assurer un encadrement de qualité.

Il a aussi mis l’accent sur la qualité de l’enseignement, de la recherche et de l’innovation au sein de l’UM5, qui répond aux exigences du présent et de l’avenir et prépare les lauréats de l’Université à mieux faire face aux demandes d’un marché de plus en plus exigeant.

Lire aussi

Le Conseil de gouvernement examine cinq projets de loi relatifs à la réforme du système de santé

jeudi, 1 décembre, 2022 à 22:14

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a examiné cinq projets de loi, présentés par le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Ait Taleb.

Le Parlement marocain abrite le 2ème Dialogue des jeunes du Parlement panafricain les 4 et 5 décembre

jeudi, 1 décembre, 2022 à 22:11

Le Parlement marocain abritera, les 4 et 5 décembre courant, la deuxième édition du Dialogue des jeunes du Parlement panafricain.

Le renforcement des capacités de la société civile au centre d’un entretien entre M. Baitas et la directrice du PNUD pour les Etats arabes

jeudi, 1 décembre, 2022 à 22:02

Le ministre délégué chargé des relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a eu, jeudi à Rabat, des entretiens avec la Directrice du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) pour les Etats arabes, Sarah Poole, axés sur les perspectives de coopération en vue de renforcer les capacités de la société civile.



MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC