Service militaire 2019-2020: La 3-ème Base aérienne des FAR à Kénitra accueille un groupe de 357 candidats convoqués

Service militaire 2019-2020: La 3-ème Base aérienne des FAR à Kénitra accueille un groupe de 357 candidats convoqués

lundi, 19 août, 2019 à 17:12

Kénitra – La 3-ème Base aérienne des Forces Armées Royales (FAR) à Kénitra a accueilli, lundi, un premier groupe de 357 candidats et candidates convoqués pour accomplir le service militaire, au titre de l’année 2019-2020.

Selon le responsable d’un groupe d’appelés, le lieutenant Kamal Anaouch, la troisième Base aérienne des FAR va accueillir au total 4.285 personnes convoquées, dont 353 filles, lors de l’opération de sélection et d’incorporation des appelés au service militaire.

“L’opération commence par l’accueil des candidats et la vérification des documents requis pour la validation de leur inscription, avant de les accompagner aux infirmeries de la Base afin d’effectuer les examens médicaux nécessaires. Une commission sera, par la suite, chargée de traiter les dossiers et choisir finalement 2.495 appelés, dont 288 filles”, a-t-il souligné dans une déclaration à la presse.

Cette opération menée en application des Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales (FAR) offre des moyens humains et logistiques adéquats, en vue de transférer les appelés de cette première promotion aux centres de formation concernés, a précisé le lieutenant Anaouch, soulignant que toutes les filles retenues seront affectées au centre d’instruction des services sociaux des FAR à Témara et à la Base aérienne de Benslimane.

Pour Fatimazohra Hbibou, une jeune candidate de 21 ans de la ville de Khémisset, le service militaire offre “une excellente occasion et une nouvelle expérience pour apprendre de nouvelles choses et pour bien se préparer à l’avenir”.

Rajae Chbani, une jeune de 23 ans originaire de Khémisset, a exprimé sa joie de se présenter à la 3-ème base aérienne des FAR à Kénitra, se disant impatiente d’être retenue pour accomplir le service militaire qui représente, pour elle, “une occasion idoine pour se mettre au service de la Patrie”. Elle a appelé, à cet égard, tous les citoyens marocains, y compris les filles, à s’engager dans le service militaire “qui peut offrir une véritable opportunité pour l’avenir”.

L’opération de sélection et d’incorporation des appelés au service militaire pour l’année 2019-2020 a débuté ce lundi et va se poursuivre jusqu’à la fin du mois. Elle devra concerner au total 15.000 bénéficiaires à l’échelle nationale.

Dans ce sens, 17 unités militaires de sélection réparties sur l’ensemble du territoire national ont été mobilisées pour accueillir les appelés. Elles sont situées dans les villes de Larache, Al-Hoceima, Bouarfa, Dakhla, Laayoune, Meknès, Agadir, Casablanca, Taza, Oujda, Errachidia, Kénitra, Ouarzazate, Mediouna, Tadla et Guelmim.

Après sélection, les appelés retenus seront transférés vers les 14 centres de formation qui se trouvent dans les villes d’El Hajeb, Kasbat Tadla, Guerssif, Témara, Casablanca, Nador, Kssar-Sghir, Al-Hoceima, Meknès, Kénitra, Sidi Slimane, Benguérir, Marrakech et Ben Slimane.

Lire aussi

Participation de l’Amicale Hassania des magistrats au 62è congrès de l’Union internationale des magistrats

samedi, 21 septembre, 2019 à 21:39

Une délégation de l’Amicale Hassania des magistrats a participé du 15 au 19 septembre à Noursoultan au Kazakhistan, aux travaux du 62ème congrès de l’Union internationale des magistrats.

Arrestation de deux frères à Meknès pour transfert illégal de fonds à des combattants marocains sur la scène syro-irakienne (DGSN)

samedi, 21 septembre, 2019 à 16:23

La brigade nationale de la police judiciaire a procédé, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation le 18 septembre courant à Meknès, de deux frères pour leur implication présumée dans le transfert illégal de fonds à des combattants marocains sur la scène syro-irakienne, a indiqué samedi la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

la charte de déontologie du journalisme est conforme aux bonnes pratiques

samedi, 21 septembre, 2019 à 15:31

Les dispositions de la Charte de déontologie du journalisme sont conformes aux bonnes pratiques journalistiques, a affirmé, vendredi soir à Tanger, le président du Conseil national de la presse (CNP), Younes Moujahid.