Settat: Installation du nouveau Wali de la Région de Chaouia-Ouardigha

Settat: Installation du nouveau Wali de la Région de Chaouia-Ouardigha

vendredi, 24 janvier, 2014 à 23:19

Settat – Le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a présidé, vendredi soir à Settat, la cérémonie d’installation de M. Mohamed Moufakir, que SM le Roi Mohammed VI a nommé wali de la région de Chaouia-Ouardigha, gouverneur de la province de Settat.

Au cours de cette cérémonie, marquée par la lecture du Dahir de nomination de M. Moufakir, le ministre de l’Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l’Economie numérique a souligné l’intérêt que le Souverain accorde au développement socio-économique de cette région qui se caractérise par sa position géographique privilégiée et de grandes potentialités économiques notamment dans les domaines de l’agriculture et de l’industrie.

Il a félicité le nouveau wali pour la confiance placée en lui par SM le Roi en le nommant à la tête de cette région, tout en louant ses qualités, ses compétences et le sérieux dont il s’est distingué au cours de son parcours administratif et des responsabilités qu’il a assumées. Une grande expérience, a-t-il estimé, qui le prédispose à s’acquitter convenablement de la responsabilité qui lui a été confiée par le Souverain.

Le ministre a fait savoir que l’exploitation des potentialités que recèle la région, ainsi que l’accélération du rythme de l’investissement sont tributaires de l’adoption d’une approche intégrée et participative conciliant exigences du développement durable et contraintes des besoins sociaux.

Il a, à cet égard, souligné la nécessité d’agir conformément à la haute vision royale visant à parachever les leviers du modèle démocratique et de développement, rappelant les avancées réalisées ces dernières années par cette région, notamment en matière de développement économique, qui lui ont permis d’occuper une place de choix à même d’en faire un pôle économique par excellence.

M. Elalamy a également mis en exergue les grands projets, notamment, l’aménagement des zones dédiées aux activités économiques en cours de réalisation, ainsi que la diversité des aspects culturel, patrimonial et architectural de la région qui sont de nature à lui permettre de renforcer davantage les opportunités d’investissement territorial.

Le ministre a, par la même occasion, appelé les responsables de l’Administration, à leur tête le nouveau wali, à adopter les principes d’ouverture et de proximité avec les citoyens et à trouver les solutions appropriées à leurs problèmes et préoccupations.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence notamment du président du Conseil local des oulémas, du corps des magistrats, du procureur général du Roi près de la Cour d’appel de Settat, des gouverneurs des provinces de la région, des élus locaux, des chefs des services extérieurs, des représentants des autorités locales, ainsi que des acteurs de la société civile.

Lire aussi

Protection de l’environnement: Partenariat entre l’Université Mohammed V de Rabat et le secrétariat d’État au Développement durable

vendredi, 24 mai, 2019 à 10:48

Une convention de partenariat a été signée, mardi à Rabat, entre l’Université Mohammed V (UM5) de Rabat et le Secrétariat d’État au Développement durable portant sur le renforcement des échanges scientifiques et techniques dans les domaines liés à la protection de l’environnement et des ressources naturelles.

Le ministère de l’Education nationale réitère sa disposition à poursuivre le dialogue autour de toutes les questions susceptibles de promouvoir le système éducatif

vendredi, 24 mai, 2019 à 9:45

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, département Education nationale, a réitéré, jeudi, sa disposition à poursuivre le dialogue autour de tout ce qui de nature à promouvoir le système éducatif et renforcer la stabilité des acteurs de l’éducation.

Le Maroc, un leader en matière de conservation de la faune dans la région sahélo-saharienne

jeudi, 23 mai, 2019 à 23:52

Le Maroc est considéré comme un leader au niveau de la région sahélo-saharienne en matière de conservation de la faune au vu des résultats atteints en matière de développement de stocks importants d’espèces menacées au niveau de 29 réserves de faune, a affirmé, jeudi à Rabat, le Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi.