Sit-in à Genève pour dénoncer les crimes du polisario dans les camps de Tindouf

Sit-in à Genève pour dénoncer les crimes du polisario dans les camps de Tindouf

samedi, 16 mars, 2019 à 22:10

Genève – L’Alliance des Sahraouis marocains en Europe pour le développement et la solidarité a organisé, samedi, un sit-in à la place des Nations Unies, au centre de Genève, pour dénoncer les crimes commis par les milices du polisario dans les camps de Tindouf.

Les participants à ce sit-in, organisé en marge de la 40ème session du conseil des droits de l’homme, ont notamment attiré l’attention sur le drame des enfants soldats embrigadés par les milices du polisario dans les camps de Tindouf, rappelant que ces enfants, âgés entre 7 et 14 ans, ont été arrachés à leurs familles et déportés vers différents pays pour subir des formations sur le maniement d’armes à feu et d’explosifs.

Nombreux sont les enfants qui ont perdu la vie suite à la manipulation d’engins explosifs avant d’être enterrés dans l’anonymat, alors que les survivants sont généralement enrôlés au sein d’armées, de guérillas ou de groupes terroristes, ont-il dénoncé.

Pour le secrétaire général de l’Alliance, Ali Jeddou, ce sit-in se propose d’alerter la communauté internationale sur les violations massives des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf et d’appeler les forces éprises de paix, de démocratie et de liberté à intervenir et à exercer davantage de pression pour mettre un terme au calvaire qu’endurent les enfants associés aux forces ou aux groupes armés.

Dans une déclaration à la presse, il a indiqué que les participants à ce rassemblement exhortent “la communauté internationale et les organisations humanitaires internationales à intervenir d’urgence afin de mettre un terme à la situation dramatique de nos familles confinées dans les camps de répression de Tindouf sous le contrôle implacable du polisario qui bafoue les droits humains les plus élémentaires”.

Il a relevé, en outre, que les exactions commises par le polisario, et cautionnées par la junte militaire algérienne poussent de plus en plus de jeunes dans les camps de Tindouf à se jeter dans les bras des groupes terroristes et des réseaux criminels qui écument la zone sahélo-saharienne.

Ce sit-in s’inscrit dans le cadre d’une large opération de sensibilisation dite “Colombe blanche”, initiée par l’Alliance des Sahraouis marocains en Europe pour le développement et la solidarité afin d’attirer l’attention de l’opinion publique sur les violations des droits de l’homme perpétrées par les dirigeants et les milices du polisario.

Lire aussi

Le ministère de l’Education nationale réitère sa disposition à poursuivre le dialogue autour de toutes les questions susceptibles de promouvoir le système éducatif

vendredi, 24 mai, 2019 à 9:45

Le ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, département Education nationale, a réitéré, jeudi, sa disposition à poursuivre le dialogue autour de tout ce qui de nature à promouvoir le système éducatif et renforcer la stabilité des acteurs de l’éducation.

Le Maroc, un leader en matière de conservation de la faune dans la région sahélo-saharienne

jeudi, 23 mai, 2019 à 23:52

Le Maroc est considéré comme un leader au niveau de la région sahélo-saharienne en matière de conservation de la faune au vu des résultats atteints en matière de développement de stocks importants d’espèces menacées au niveau de 29 réserves de faune, a affirmé, jeudi à Rabat, le Haut-commissaire aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification, Abdeladim Lhafi.

Un technicien détaché au district provincial de sûreté de Biougra devant la justice pour corruption

jeudi, 23 mai, 2019 à 21:23

Un technicien de troisième grade faisant partie des cadres interministériels détachés dans le district provincial de sûreté de Biougra a été déféré jeudi devant le parquet, pour son implication présumée dans une affaire de corruption, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).