• Accueil
Tenue à Rabat de la 3ème réunion de la Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la réforme du système de l’éducation

Tenue à Rabat de la 3ème réunion de la Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la réforme du système de l’éducation

samedi, 16 janvier, 2021 à 13:34

Rabat – La Commission nationale du suivi et de l’accompagnement de la réforme du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique a tenu, vendredi à Rabat, sa troisième réunion, sous la présidence du Chef du Gouvernement, Saad Dine El Otmani, en présence des ministres et des représentants des institutions constitutionnelles et des instances membres de la Commission.

A cette occasion, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaïd Amzazi, a présenté, en sa qualité de président du secrétariat perpétuel de la commission, les principales mesures prises par le secrétariat perpétuel, en application des résolutions de la deuxième réunion tenue le 17 juillet 2020.

Ces résolutions concernent l’institutionnalisation de l’action des quatre commissions permanentes spécialisées, à savoir la commission des affaires juridiques, la commission des affaires administratives et financières, la commission de coordination avec les collectivités territoriales et la commission de suivi ainsi que l’institutionnalisation du secrétariat perpétuel de la commission nationale, indique un communiqué du ministère.

Dans ce cadre, le ministre a présenté le bilan des travaux des commissions spécialisées permanentes au cours de la période du 12 novembre au 25 décembre 2020, au cours de laquelle sept réunions ont été tenues et abouti à la préparation de la nouvelle version du projet du tableau de bord global ainsi que la version finale d’un ensemble de projets des textes réglementaires.

Le ministre a entre relevé qu’afin de concrétiser les résolutions issues la deuxième réunion de la Commission nationale, tenue le 17 juillet dernier, un projet de tableau de bord pour la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre n°17-51 a été préparé, conformément à une approche basée sur les dispositions de la loi-cadre.

Selon le communiqué, ce tableau vise notamment à établir un mécanisme de contractualisation entre les différentes composantes du système de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique et ses niveaux sur le plan central, régional et provincial, ainsi qu’à définir les obligations des différentes composantes de la Commission nationale et des différents partenaires nationaux et internationaux.

Lors de sa présentation du portefeuille des projets stratégiques pour la mise en œuvre les dispositions de la loi-cadre, M. Amzazi a souligné que celui-ci comprend 19 projets, organisés en trois axes, à savoir le domaine de l’équité et de l’égalité des chances, qui comprend sept projets, le domaine de l’amélioration de la qualité de l’éducation et de la formation (7 projets), et le domaine de la gouvernance et de la mobilisation (5 projets).

En 2021, le ministère envisage la poursuite de la mise en œuvre du plan législatif et organisationnel qui a été élaboré en soumettant neuf projets de décrets au Secrétariat général du gouvernement et à l’autorité gouvernementale en charge de l’économie et des finances, ainsi que de tenir des réunions par la commission des affaires juridiques pour discuter du contenu des projets de loi qui fixent les orientations à suivre.

En effet, le responsable gouvernemental a relevé que l’application appropriée des projets stratégiques pour mettre en œuvre les dispositions de la loi-cadre reste tributaire, notamment, de l’application immédiate des procédures et mesures prévues dans la loi-cadre, conformément au calendrier fixé à cet effet, en adoptant les textes législatifs et réglementaires nécessaires.

De son côté, M. El Otmani a souligné lors de cette réunion que le gouvernement attache une grande importance à la réforme du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, dont les travaux ont été sanctionnés par des résultats positifs.

Il a ensuite indiqué que la tenue de cette troisième réunion de la Commission intervient dans la dernière année de la gestion gouvernementale qui a donné une grande importance à la réforme du système éducatif, à la formation et à la recherche scientifique, notant qu’il s’agit d’une année dédiée à l’achèvement des chantiers ouverts et la présentation du bilan gouvernemental, notamment dans les domaines de la généralisation de la scolarisation, la lutte contre le décrochage scolaire, la généralisation du préscolaire et le soutien de la recherche scientifique dans les domaines prioritaires pour le développement national.

La commission nationale chargée du suivi et de l’accompagnement de la réforme du système d’Education, de la Formation et de la Recherche scientifique a été créée conformément à l’article 57 de la loi-cadre 17-51. Ses travaux ont commencé avec la première réunion le 25 décembre 2019. Une deuxième réunion a été tenue le 17 juillet passé au cours de laquelle les orientations ont été tracées.

Lire aussi

Tennis: Rafael Nadal forfait pour le tournoi d’Acapulco

vendredi, 26 février, 2021 à 23:47

L’Espagnol Rafael Nadal ne participera pas au tournoi d’Acapulco, qui se tiendra au Mexique du 15 au 21 mars, en raison d’un problème d’épaule, a annoncé le numéro 2 mondial vendredi sur son compte Twitter.

Pour le Maroc, l’accélération de la formation du gouvernement provisoire en Libye est un “élément essentiel” pour la gestion de la période de transition (M. Bourita)

vendredi, 26 février, 2021 à 23:40

Pour le Maroc, l’accélération de la formation du gouvernement provisoire en Libye est un “élément essentiel” pour la gestion de la période de transition, a souligné, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita.

Dakhla: Création d’une délégation régionale de l’ASMEX

vendredi, 26 février, 2021 à 23:35

Une délégation régionale de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) a été mise en place vendredi à Dakhla, en vue de booster l’attractivité économique de la région Dakhla-Oued Eddahab.