Clôture en beauté de la 6ème édition du raid solidaire “Sahraouiya”

Clôture en beauté de la 6ème édition du raid solidaire “Sahraouiya”

samedi, 15 février, 2020 à 10:16

ES: Bassma Rayadi
Dakhla – Le rideau est tombé, vendredi soir à Dakhla, sur la 6è édition du raid féminin solidaire “Sahraouiya”, organisée du 08 au 15 février sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

La cérémonie de remise des prix s’est déroulée en présence du Wali de la région de Dakhla-Oued-Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab, Lamine Benomar ainsi que le président du conseil provincial, Ahmed Bekkar.

Ainsi, l’équipe française “Be Raid’y for cami’, composée de Salomé Raffi et Elise Pollini, de l’association “Be Raid’y for cami” a décroché le premier prix, suivie du duo “Phosboucra 4″, composé de Maryam Massoudi et Maryam Kharbouchi” de la fondation Phosboucraa, alors que le binôme”Malwanda”, constitué de Ernestine Umubyeyi et Yattara Aichata Ousmane, a complété le podium.

Intervenant à cette occasion, la présidente de l’association Lagon Dakhla et co-organisatrice de “Sahraouiya”, Laila Ouachi, a souligné que la sixième édition de Sahraouiya a connu un grand rayonnement médiatique, au niveau national et international, et a été marquée par la participation de nombre d’équipes provenant des régions du sud, notamment Guelmim, Dakhla et de Laâyoune et de différents pays, exprimant sa fierté de la performance du duo marocain “Phosboucra 4”, qui a pu s’imposer et remporter la 2ème place.

“Le podium de cette année reflète le rayonnement international de Sahraouiya, vue que les trois premières sont de la France, du Maroc et de l’Afrique centrale”, a-t-elle noté, rappelant la cause solidaire de ce raid, qui donne lieu à la collecte de dons en faveur des associations représentées dans la compétition.

Pour sa part, la marraine de cœur de l’évènement depuis sa première édition, Aicha Chenna, présidente de l’association “Solidarité féminine” a exprimé sa joie et sa fierté d’être à Dakhla pour la sixième édition de Sahraouiya, affirmant que cet évènement permet aux femmes de montrer qu’elles sont fortes, sportives et solidaires.

La cérémonie a été également marquée par la remise de subventions à deux associations, à savoir “solidarité féminine” qui soutient les mères célibataires, et “les amis du ruban rose” qui soutient les femmes atteintes du cancer du sein, en plus de trois autres associations récompensées suite à un tirage au sort.

Sahraouiya a également accueillie cette année une nouvelle marraine française, la journaliste française à la chaine Bein Sports, Ane Laure Bonnet , qui a participé au côté de sa coéquipière Marine Thiery , en plus de la présence de plusieurs influenceuses de renommée internationale.

“Sahraouiya”, le challenge à la fois sportif et solidaire, permet à toute femme engagée dans l’action sociale de vivre une expérience inédite, alliant sport,émotion et découverte dans un site exceptionnel, tout en adhérant à une cause sociale.

S’inscrivant durablement dans des valeurs de solidarité, de partage et de soutien, le raid Sahraouiya apporte son soutien à des actions et à des personnalités œuvrant pour la solidarité et la promotion de la femme.

Lire aussi

Coupe Mohammed VI des clubs/demi-finales-Aller : le Raja s’incline face au club égyptien d’Ismaily (0-1)

dimanche, 16 février, 2020 à 21:05

Le club du Raja de Casablanca s’est incliné à l’extérieur face au club égyptien d’Ismaily (0-1), en match comptant pour les demi-finales aller de la Coupe Mohammed VI des clubs, disputé dimanche au Stade d’Ismailia (140 KM à l’est du Caire).

AGO de la FRMT: Adoption des rapports moral et financier au titre de la saison 2018-2019

dimanche, 16 février, 2020 à 20:57

La Fédération royale marocaine de taekwondo a tenu, dimanche à l’Institut royal de formation des cadres de la jeunesse et des sports à Salé, son Assemblée générale marquée par l’adoption des rapports moral et financier au titre de l’exercice 2018-2019.

Les USA feront “ce qu’il faut” au sujet de la réduction ou non de leur présence militaire en Afrique

dimanche, 16 février, 2020 à 19:38

Les Etats-Unis veilleraient à faire “ce qu’il faut” en partenariat avec leurs alliés au sujet de la réduction ou non de leur présence militaire en Afrique, notamment au Sahel confronté aux défis sécuritaires, a assuré, dimanche à Dakar, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.