Mondial-2022: le Maroc en quart de finale aux dépens de l’Espagne, Yassine Bono impérial

Mondial-2022: le Maroc en quart de finale aux dépens de l’Espagne, Yassine Bono impérial

mardi, 6 décembre, 2022 à 20:07

Doha– La sélection marocaine a réussi un exploit historique en se qualifiant pour les quarts de finale de la Coupe du monde de football, après sa victoire face à l’Espagne aux tirs au but (3-0 t.a.b. 0-0 après prolongations), mardi soir à Doha, grâce à un Yassine Bounou impérial qui a gardé ses cages intactes durant la fatidique séance des tirs au but.

Avant d’atteindre les huitièmes de finale, Walid Regragui avait déjà averti ses prochains adversaires : les Lions de l’Atlas seront dangereux lors des confrontations à élimination directe. Chose promise chose faite. Les coéquipiers d’Achraf Hakimi ont fermé toutes les brèches devant les Espagnols, peu inspirés lors de cette rencontre.

Pour ce huitième de finale déjà historique des Lions de l’Atlas, 36 ans après leur première qualification au 2è tour qui remonte à 36 ans (Mexique-1986), Walid Regragui a aligné son Onze type, avec le retour de Selim Amallah en milieu de terrain.

Côté espagnol, Luis Enrique a titularisé Marcos Llorente au poste d’arrière droit, au détriment d’Azpilicueta. Marco Asensio a été retenu en ligne d’attaque, avec Dani Olmo et Ferran Torres.

Fidèle à son jeu, la sélection espagnole a tenté de monopoliser le ballon dès le coup d’envoi de la rencontre, face à une bonne animation défensive marocaine, conduite par le duo Ghanem Saïss et Nayef Agured.

Face à la possession espagnole, pourtant stérile, les nationaux tentaient les contre-offensives afin de faire mouche. Ils ont réussi à tuer dans l’œuf les offensives espagnoles et commencé à sortir petit à petit de l’ornière.

Dès la 10è minute, Boufal obtient un coup franc bien placé dans l’axe. Achraf Hakimi a été à l’exécution mais il a expédié le ballon au-dessus de la transversale.

Passé les vingt premières minutes, la sélection marocaine a commencé à imposer son jeu, tandis que les Espagnols ont opté pour la défensive après avoir senti le danger s’approcher de leur cage.

L’équipe ibérique semblait surprise par la qualité de jeu de l’équipe nationale et a riposté par des interventions parfois dangereuses afin de freiner les offensives marocaines.

Et alors que les joueurs marocains commençaient à gagner en confiance, les Espagnols, profitant d’une relance hésitante de Bounou, ont trouvé la barre à la 25è minute, mais Torres était hors-jeu au préalable.

Deux minutes plus tard, Jordi Alba a réussi à trouver Asensio sur le côté gauche de la surface, mais la frappe de l’avant-centre du Real Madrid est partie dans le petit filet extérieur de la cage marocaine.

Face au bon positionnement des défenseurs espagnols, Noussair Mazraoui a tenté sa chance des 25 mètres dans l’axe, mais le portier espagnol Simon a bien intercepté le ballon.

Le pressing haut des Espagnols leur a certes permis de maitriser le jeu mais sans inquiéter sérieusement Yassine Bounou.

A l’opposé, Soufiane Boufal, très dynamique en cette première période a été un véritable poison pour les défenseurs espagnols. Ses débordements ont offert des opportunités dangereuses pour le Onze national, à l’image de son centre, dans la surface de réparation, qui trouve la tête d’Aguerd au second poteau, mais le ballon passe au-dessus (43è).

Au retour des vestiaires, les Espagnols, très patients dans la construction de leurs attaques, sont revenus avec les mêmes intentions de jeu, alors que les hommes de Walid Regragui ont excellé dans le repli défensif, autour de Sofiane Amrabat, qui imposé sa main mise sur le milieu de terrain.

Les occasions de scorer se sont fait rares, le sélectionneur espagnol Luis Enrique, dans une tentative de forcer le verrou, procède à un premier changement avec l’entrée en jeu de Alvaro Morata à la place de Marco Asensio. Côté marocain, Soufiane Boufal a cédé sa place à Abdessamad Zelzouli (66è).

A six minutes de la fin du temps réglementaire, Nayef Aguerd a été sorti pour blessure et remplacé par Jawad El Yamiq. Auparavant, Walid Chedira a fait lui aussi sa première apparition lors de ce mondial, à la place d’En-Nesyri. Malgré ces changements de part et d’autre, le score reste inchangé au tableau d’affichage.

Lors des prolongations, Walid Chedira a failli marquer après être lancé par Amrabat, mais il a raté son face-à-face avec Simon, avant d’être signalé hors-jeu (95è).

A une minute de la fin de la première période des prolongations, Chedira a raté la balle de match. Azzeddine Ounahi a réussi à s’infiltrer dans la défense espagnole et à glisser le ballon à Walid, mais sa frappe est captée par Simon.

A la 114è minute, le même Chedira a été à deux doigts de marquer, mais il n’a pas réussi à frapper après l’intervention de la défense espagnole.

Au cours des tirs au but, Yassine Bounou s’est mué en héros en captant trois tirs espagnols.

Achraf Hakimi, traduisant le sang froid des tireurs marocains, à l’image de Ghanem Saïs et Hakim Ziyech, réussit son tir au but d’une panenka qui offre une qualification historique des Lions de l’Atlas en quart de finale.

Pour une place au dernier carré, le Maroc retrouvera le vainqueur du huitième de finale opposant ce soir le Portugal à la Suisse.

Lire aussi

Algérie: RSF lance une pétition pour la libération urgente du journaliste Ihsane El Kadi

vendredi, 27 janvier, 2023 à 21:31

Reporters sans frontières (RSF) a lancé, vendredi, une campagne de signature d’une pétition en ligne pour la libération urgente du journaliste et patron de presse, Ihsane El Kadi, “harcelé juridiquement et détenu de manière abusive par les autorités algériennes”.

Tanger: Vers la création d’un réseau méditerranéen des experts et des organismes spécialisés dans la protection des données personnelles

vendredi, 27 janvier, 2023 à 21:12

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a organisé, vendredi à Tanger, une rencontre internationale pour jeter les bases et examiner les moyens de créer un réseau méditerranéen des experts et des organismes spécialisés dans la protection des données personnelles et de présenter par la même occasion l’expérience pionnière du Maroc dans ce domaine.

Le Médiateur du Royaume prône une vision novatrice en phase avec les attentes des citoyens, seul remède aux dysfonctionnements dans le service public

vendredi, 27 janvier, 2023 à 20:28

Le Médiateur du Royaume, Mohamed Benalilou, a estimé, vendredi à Rabat, que le remède aux dysfonctionnements dans le service public réside dans l’adoption d’une vision novatrice basée sur un management intelligent dans les domaines administratif et institutionnel face aux besoins et attentes des citoyens



MAP LIVE

M24TV

Les plus populaires


MAP NEWSLETTERS MAROC