Le parachutiste Anas Bekkali met le cap sur la promotion des monuments du Maroc

Le parachutiste Anas Bekkali met le cap sur la promotion des monuments du Maroc

mercredi, 7 août, 2019 à 22:32

Casablanca – Installé à Dubaï, le jeune parachutiste marocain Anas Bekkali, fort de ses neuf records du monde en 11.000 sauts, affiche la détermination de mettre son talent et son expérience au service de la promotion des monuments historiques et culturels du Royaume.

Ce parachutiste professionnel a, en effet, promis à ses fans une panoplie de nouveautés, dont un projet visant à faire montrer le Maroc d’une manière moderne, grâce notamment à une nouvelle approche axée principalement sur ce sport extrême.

“Nous allons effectuer des sauts sur des points très spéciaux dans le Royaume pour mettre en avant la richesse de notre patrimoine national”, a-t-il indiqué dans une déclaration à la MAP, soulignant que son ultime objectif consiste à contribuer au rayonnement de l’image de son pays et d’encourager les Marocains à s’intéresser davantage au parachutisme.

Passionné par les sensations fortes et résolu à réaliser son rêve d’enfance, celui de voler dans le ciel, Bekkali a, dès son jeune âge, choisi d’aller s’installer aux Emirats arabe unis pour se former en parachutisme et se lancer par la suite dans une carrière professionnelle.

Son brio, ses talents et son palmarès ont rapidement séduit plusieurs souffleries et dropzones, notamment “Skydive Dubai”. Il est ainsi devenu instructeur de parachutisme (Skydiving instructor), coach en chute libre et “Tandem-master”.

“Ce sport m’a toujours attiré. C’est un sport unique qui m’a permis de vivre des aventures inédites, ainsi que de découvrir de nouvelles cultures et des paysages à couper le souffle”, a confié Anas Bekkali.

Bien que ses débuts n’aient pas été faciles, ce professionnel a réussi à se faire un nom parmi les champions internationaux de cette discipline, en survolant l’une des chaînes de montagnes les plus célèbres du monde, l’Himalaya pour hisser le drapeau marocain au sommet de l’Everest.

“Lors de mes deux derniers records, j’ai fait un saut de l’Everest avec le drapeau marocain qui était le plus haut et grand drapeau dans un saut depuis cette montagne”, a-t-il fait savoir.

Bekkali a aussi réalisé des sauts au-dessus de l’île de Palm Jumeirah (Dubai) et de Chicago (Etats-Unis) où il a battu le record du monde de la plus grande formation de parachutistes (164 participants) et celui de la plus grande formation verticale (184 parachutistes) en 2015 et 2018, respectivement.

Ce jeune parachutiste, qui avait accompagné diverses célébrités internationales dans leurs sauts, notamment Will Smith, Zineddine Zidane et Ronaldo, ne rate aucune occasion pour démontrer son amour et son attachement à son pays et à tout ce qui le représentant. Dernière illustration, il a sauté au-dessus de la Palm Jumeirah à une hauteur de 4.000m, vêtu du maillot national pour exprimer son soutien aux Lions de l’Atlas à l’occasion de la CAN-2019.

Lire aussi

Stabilité financière: M. Jouahri souligne les effets “disruptifs” de la transformation digitale

lundi, 9 décembre, 2019 à 18:23

Le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a mis en exergue, lundi à Rabat, les implications et effets “disruptifs” de la transformation digitale et des innovations technologiques sur la sphère financière africaine, en particulier.

Académie du Royaume: Des chercheurs discutent des expériences de développement en Chine axées sur l’industrie, le commerce et les échanges humains

lundi, 9 décembre, 2019 à 18:15

Des chercheurs ont échangé, lundi à Rabat, sur les expériences de modernisation et de développement menées en Chine avec comme dénominateur commun l’industrie, le commerce et les échanges humains ainsi que les réformes constitutionnelles et l’évolution du nouveau modèle économique chinois.

Université Al Akhawayn d’Ifrane: Premier concours d’écriture de contes pour enfants en arabe.

lundi, 9 décembre, 2019 à 15:16

La Faculté des sciences humaines et sociales de l’Université Al Akhawayn d’Ifrane (AUI) a organisé, dernièrement, la première édition de son concours dédié à l’écriture de contes pour enfants en arabe.